Paris et Ryad signent un accord de livraison d'armes au Liban

le
1

PARIS, 4 novembre (Reuters) - La France et l'Arabie saoudite ont signé mardi un contrat d'aide au Liban visant à livrer des armes françaises pour trois milliards de dollars à une armée libanaise insuffisamment équipée face aux répercussions du conflit syrien et à la menace des djihadistes de l'Etat islamique (EI). Cet accord "contribuera à renforcer l'armée libanaise, garante de l'unité et de la stabilité du Liban", estime le chef de la diplomatie française Laurent Fabius dans un communiqué. "Il l'aidera à assurer sa mission de défense du territoire et de lutte contre le terrorisme, alors que le Liban est menacé". La signature de cet accord met fin à près d'un an de discussions entre Ryad et Paris entamées en décembre 2013 après l'engagement pris par le roi Abdallah d'Arabie Saoudite d'octroyer 3 milliards de dollars à l'armée libanaise afin que celle-ci puisse se procurer des armes françaises. Le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian avait indiqué début octobre que les conditions étaient réunies pour la finalisation de cet accord. Depuis le début du conflit syrien, qui a fait plus de 180.000 morts en trois ans selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), le Liban connaît une vague de violences et de tensions entre musulmans sunnites pro-rebelles et musulmans chiites proches du Hezbollah, allié du régime syrien de Bachar al Assad. Des affrontements entre l'armée libanaise et des activistes islamistes se sont produits fin octobre à Tripoli, grande ville du nord du Liban, et à Ersal, ville de la plaine de la Bekaa où des islamistes ont tué en août une vingtaine de militaires libanais et en ont capturé plus de 30 autres. (Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Berg690 le mardi 4 nov 2014 à 14:37

    Paris vend son âme au diable.