Paris et New York face au fléau des punaises de lit

le
0
Ces petits insectes, que l'on croyait disparus depuis les années 1950, regagnent du terrain. Aux Etats-Unis, plusieurs villes ont vu des commerces fermer pour traitement. Paris n'est pas épargné.

Dissimulées dans les matelas, canapés et tapis, les punaises de lit piquent les dormeurs pour leur sucer le sang, laissant des boutons rouges qui démangent. Si ces insectes de la taille d'une coccinelle ne présentent guère de risques pour la santé, hormis des risques d'allergies ou d'infections, les Occidentaux ne sont plus habitués à leur nuisance. On pensait en effet les avoir éradiqués depuis les années 1950. L'ampleur de leur résurgence surprend d'autant plus.

Le phénomène est particulièrement spectaculaire à New York, où des écoles, de grands magasins comme Nike, un cinéma, un studio de radio et des appartements huppés ont dû être entièrement traités. Sur l'année scolaire 2009-2010, plus de mille établissements scolaires auraient constaté la présence de ces insectes dans leurs locaux. De nombreuses autres villes comme Philadelphie, Chicago ou Detroit ne sont pas épargnées.

Démangeaisons intenses


Les punaises de lit mesurent environ 5 millimü/span>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant