Paris et les Bourses européennes en baisse à la mi-séance

le
0
LE CAC 40 DANS LE ROUGE À LA MI-SÉANCE
LE CAC 40 DANS LE ROUGE À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes évoluaient en baisse à la mi-séance et Wall Street est aussi attendue en repli, toujours pénalisées par les craintes sur la croissance et les inquiétudes sur la crise de la dette en zone euro.

Après une ouverture très hésitante, les places boursières européennes se sont inscrites dans le rouge à la mi-journée. À Paris, le CAC 40 reculait de 0,21% à 3.162,09 points vers 12h40. À Francfort, le Dax était stable et à Londres, le FTSE reculait de 0,24%. L'indice paneuropéen Eurostoxx 50 perdait 0,31%.

Signe de la persistance de l'aversion au risque, les investisseurs privilégiaient les secteurs les plus défensifs, comme les télécoms (+0,45%) ou la pharmacie(+0,01%)

Aux valeurs, Metro, le quatrième groupe de distribution mondial, chutait de 6,15%. Le groupe allemand a annoncé que ses résultats seraient affectés par la crise de la dette en zone euro, qui impacte la demande en Allemagne.

Rémy Cointreau cédait 1,92%. Le groupe de vins et spiritueux a annoncé lundi avoir engagé des négociations exclusives en vue de l'acquisition de la totalité du capital de la distillerie Bruichladdich, spécialisée dans la fabrication de whisky.

L'annonce ce lundi d'une inflation moins forte que prévu en Chine a alimenté les inquiétudes sur un ralentissement plus prononcé que prévu de l'économie mondiale, après la publication en fin de semaine dernière de chiffres de l'emploi aux Etats-Unis inférieurs aux attentes.

Les investisseurs surveilleront plusieurs rendez-vous sur la croissance cette semaine, avec notamment la publication attendue vendredi du PIB chinois pour le deuxième trimestre. De même, le lancement de la saison des résultats trimestriels aux Etats-Unis, avec Alcoa ce lundi soir, va permettre de mesurer l'impact du ralentissement économique dans les comptes des entreprises.

Par ailleurs, la prudence était de mise sur les marchés dans la perspective d'une réunion de l'Eurogroupe lundi. Ce sommet intervient dans un contexte de tensions accrues sur les taux obligataires espagnols, revenus à des niveaux critiques après avoir été un temps soulagés par les annonces du sommet européen de Bruxelles fin juin.

Blandine Hénault pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant