Paris et l'OM se suivent, Rennes s'envole

le
0
Paris et l'OM se suivent, Rennes s'envole
Paris et l'OM se suivent, Rennes s'envole

Les matchs du milieu de semaine n'ont pas eu grande incidence sur la Ligue 1. Aussi nuls l'un que l'autre, le PSG et l'OM continuent leur parcours en tête pendant que Rennes enchaîne. Sinon, Guingamp cartonne, Modesto s'embrouille et Daniel Wass s'apprête à faire oublier Juninho.

  • Paris ne veut pas de la première place À quoi joue le PSG ? Certainement pas à la gagne. L'état de grâce marseillais remis en question ces dernières semaines, sans que le club de la capitale n'y soit d'ailleurs étranger, Paris avait l'occasion de reprendre la tête d'un royaume qui lui est échu de droit à l'issue de cette 16e journée. Marseille tenu en échec face à Lorient (1-1) malgré une grosse domination en seconde période, Paris devait "uniquement" battre Lille pour s'arroger le diadème. Une tâche plutôt aisée en apparence, tant le LOSC brille par sa médiocrité ces derniers temps, mais que les partenaires de Lucas n'ont pas pu remplir avec brio. Hormis le Brésilien, le PSG a démontré sa faiblesse offensive du moment, tout en concédant un CSC de l'un des ses piliers, Salvatore Sirigu, auteur d'une sortie mi-molle. Moche, mais surtout étonnant pour une équipe qui, il y a un an de cela, aurait écrasé un quelconque obstacle qui la séparait de la tête. Marseille s'en contentera avec joie pendant que les supporters du Parc s'impatienteront. Sans s'abstenir de réclamer un Suédois à catogan.

  • Vous avez raté Guingamp-Caen et vous n'auriez pas dû Que la soirée fut longue pour Caen. En déplacement sur la pelouse de Guingamp, les hommes de Patrice Garande ont bu la tasse. Une belle, dans une eau bien salée par des Bretons plus performants dès le coup d'envoi. Avec Mandanne et Beauvue en maîtres-artificiers, l'EAG a réalisé un festival non interceltique. Surtout, les Guingampais ont su pleinement profiter de l'expulsion - sévère - de Jean-Jacques Pierre pour une main dans sa surface. Une double sanction suivie d'un penalty, donc, et de 3 autres buts. Mais un coup double également pour les Bretons qui, au classement, refont surface à la 17e place, juste...


  • Paris ne veut pas de la première place À quoi joue le PSG ? Certainement pas à la gagne. L'état de grâce marseillais remis en question ces dernières semaines, sans que le club de la capitale n'y soit d'ailleurs étranger, Paris avait l'occasion de reprendre la tête d'un royaume qui lui est échu de droit à l'issue de cette 16e journée. Marseille tenu en échec face à Lorient (1-1) malgré une grosse domination en seconde période, Paris devait "uniquement" battre Lille pour s'arroger le diadème. Une tâche plutôt aisée en apparence, tant le LOSC brille par sa médiocrité ces derniers temps, mais que les partenaires de Lucas n'ont pas pu remplir avec brio. Hormis le Brésilien, le PSG a démontré sa faiblesse offensive du moment, tout en concédant un CSC de l'un des ses piliers, Salvatore Sirigu, auteur d'une sortie mi-molle. Moche, mais surtout étonnant pour une équipe qui, il y a un an de cela, aurait écrasé un quelconque obstacle qui la séparait de la tête. Marseille s'en contentera avec joie pendant que les supporters du Parc s'impatienteront. Sans s'abstenir de réclamer un Suédois à catogan.

  • Vous avez raté Guingamp-Caen et vous n'auriez pas dû Que la soirée fut longue pour Caen. En déplacement sur la pelouse de Guingamp, les hommes de Patrice Garande ont bu la tasse. Une belle, dans une eau bien salée par des Bretons plus performants dès le coup d'envoi. Avec Mandanne et Beauvue en maîtres-artificiers, l'EAG a réalisé un festival non interceltique. Surtout, les Guingampais ont su pleinement profiter de l'expulsion - sévère - de Jean-Jacques Pierre pour une main dans sa surface. Une double sanction suivie d'un penalty, donc, et de 3 autres buts. Mais un coup double également pour les Bretons qui, au classement, refont surface à la 17e place, juste...


  • ...

    Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant