Paris et Dakar pour une reconnaissance de la traite négrière

le
8
PARIS ET DAKAR POUR UNE RECONNAISSANCE DE LA TRAITE NÉGRIÈRE
PARIS ET DAKAR POUR UNE RECONNAISSANCE DE LA TRAITE NÉGRIÈRE

DAKAR (Reuters) - Le président sénégalais Macky Sall et son homologue français François Hollande se sont prononcés vendredi pour une reconnaissance morale de la traite négrière, invitant leurs pays à préparer l'avenir plutôt qu'à s'appesantir sur le passé.

Le sujet a été abordé lors de la conférence de presse donnée par les deux hommes au palais présidentiel de Dakar, peu après l'arrivée du président français au Sénégal, où il a entamé une tournée africaine de deux jours.

"Je ne suis pas un militant du souvenir", a déclaré Macky Sall à la question de savoir s'il était favorable à une demande de réparation pour l'esclavage.

"On ne l'oublie pas (...) mais ça ne doit pas être un facteur limitant pour nos projets de développement. La reconnaissance morale devrait suffire, c'est dans le partenariat que nous devrons nous épauler", a-t-il ajouté.

Pour François Hollande, "la réparation n'est pas que morale, elle est aussi de savoir ce que nous voulons faire ensemble. Est-ce que nous sommes capables, ensemble, de définir un développement partagé".

Le président français a rappelé que l'actuelle ministre de la Justice, Christiane Taubira, a fait voter comme parlementaire une loi reconnaissant l'esclavage comme un crime contre l'humanité. L'abolition de l'esclavage est célébrée en France chaque 10 mai.

Après un discours à l'Assemblée nationale sénégalaise, François Hollande devait visiter l'île de Gorée, lieu de mémoire de la traite négrière située au large de Dakar.

Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • oferrazz le vendredi 12 oct 2012 à 19:49

    La traite négrière est une tradition musulmane (Qui dure encore. Voir Razzia). Les européens achetaient les esclaves aux marchands arabes ou aux tribus africaines qui vendaient leur ennemis vaincus comme esclaves.Faut arrêter la repentance permanente destinée à nous faire taire.

  • jpuech1 le vendredi 12 oct 2012 à 18:17

    Les noirs et les arabes du Moyen Orient ont été les initiateurs de l'esclavage. Les premiers comme vendeurs, les seconds comme acquéreurs et marchands .... Ridicule prétention de notre mouche du coche socialiste.

  • frk987 le vendredi 12 oct 2012 à 18:08

    Oh ça commence à bien faire la repentance, voilà 50 ans qu'ils sont indépendants, voilà 50 ans qu'ils nous envahissent. Il me semble que l'on a donné plus que ça nous a rapporté !!!

  • pottierg le vendredi 12 oct 2012 à 18:07

    M. Hollande, ou le pilotage en regardant dans le rétroviseur...

  • rodde12 le vendredi 12 oct 2012 à 17:43

    Dans le cadre du commerce triangulaire qui fournissait le bois d'ébène? Il faudraitr encore une repentance.Ce qu'ils ont le droit de nous reprocher par contre c'est de ne pas les avoir mis devant leurs responsabilités. Ils sont indépendants depuis combien de temps? cela va il mieux ou moins bien?

  • farouxfr le vendredi 12 oct 2012 à 17:37

    "La réparation n'est pas que morale..." a dit notre présidenticule, c'est à dire "A vos poches citoyens" !

  • M2280901 le vendredi 12 oct 2012 à 17:15

    ça va règler la crise économique cette ballade ! pôvre porcinet !

  • KAFKA016 le vendredi 12 oct 2012 à 17:09

    Je croyais que le mot était raciste et passible des tribunaux !!? cf Affaire Guerlain...