Paris et Berlin prêts à renforcer le fonds de stabilité

le
0
Le Guardian évoque un chiffre de 2000 milliards d'euros contre 1000 milliards avancés par le Financial Times Deutschland. Un haut responsable de l'Union européenne dément tout accord.

Aux grands maux, les grands remèdes. La France et l'Allemagne se seraient mises d'accord pour augmenter la capacité de prêt du fonds européen de stabilité à 2000 milliards d'euros. L'information avancée par le Guardian serait discutée du côté de la Commission européenne. Le Financial Times Deutschland affirme quant à lui que le ministre des Finances allemand Wolfgang Schäuble a évoqué une hausse de la capacité du fonds de stabilité (FESF) à 1000 milliards d'euros.

Comme avant chaque sommet crucial de la zone euro, de nombreuses fuites émaillent l'actualité quelques jours avant le sommet des chefs d'État et de gouvernement de dimanche. Mais «aucun accord n'a encore été conclu pour augmenter les moyens», a prévenu un haut responsable de l'Union européenne cité par l'agence Reuters. En revanche, a-t-il ajouté, «il est vrai que les dirigeants discutent de la meilleure façon de démultiplier les moyens du FESF».

Mais ce n'est pas simple de trouver l'effe...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant