Paris et Berlin ont dit à Poutine de ne viser que l'Etat islamique

le
4

PARIS, 2 octobre (Reuters) - La France et l'Allemagne ont dit au président russe Vladimir Poutine que l'Etat islamique était l'ennemi à combattre en Syrie, ont déclaré vendredi François Hollande et Angela Merkel à l'issue d'un sommet sur l'Ukraine à Paris. Cette rencontre, qui associait également le président ukrainien, intervient alors que la Russie vient se s'engager militairement en Syrie par des frappes qui n'auraient pas seulement concerné des positions de l'Etat islamique (Daech). "Nous avons dit très clairement que Daech était l'ennemi et qu'il s'agissait de le combattre", a dit Angela Merkel lors d'une conférence de presse avec le président français, précisant que la solution politique en Syrie "devait refléter, prendre en compte les intérêts de l'opposition". François Hollande a quant à lui déclaré : "Ce que j'ai rappelé au président Poutine c'est que les frappes doivent concerner Daech et uniquement Daech nous ne faisons pas d'autres cibles." Les dirigeants français et allemand ont toutefois précisé que les frappes russes en Syrie n'avaient pas interféré avec le sommet sur l'Ukraine, où des "avancées" ont été évoquées. (Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Pathor le samedi 3 oct 2015 à 00:02

    Il ne faudrait pas frapper les forces d'alkaida armées et entraînées par la cia ....et les représentants de mon pays se prêtent à à ce jeu, j'ai honte pour eux...En fait Washington et Tel aviv utilisent le choléra pour vaincre la peste mais surtout pour éliminer Assad allié de l'Iran ennemi des sionistes...

  • nayara10 le vendredi 2 oct 2015 à 22:47

    Les armes livrées par la France aux réels.Puis les missions de reconnaissance pour bombarder BLA.Rien ne marche comme .il veut .A part les grands discours que personne ne comprend ...!!!

  • 300CH le vendredi 2 oct 2015 à 22:11

    Bon on la fait cette réunion, une bonne chose de faite, je peux continuer à bombarder

  • Berg690 le vendredi 2 oct 2015 à 21:21

    Poutine ne va certainement pas se plier à leur désirs, il se souvient trop bien de l'affaire libyenne.