Paris et Berlin misent sur l'Europe à plusieurs vitesses

le
0
En présence de leurs homologues italien et espagnol - Paolo Gentilini et Mariano Rajoy - Angela Merkel et François Hollande vont préparer le sommet de Rome du 25 mars.
En présence de leurs homologues italien et espagnol - Paolo Gentilini et Mariano Rajoy - Angela Merkel et François Hollande vont préparer le sommet de Rome du 25 mars.

Un sommet à quatre se tiendra le 6 mars à Versailles. Le signe que l’idée d’une Europe à géométrie variable fait son chemin.

Habituellement, quand les dirigeants européens ne se retrouvent pas tous ensemble, ils choisissent de se concerter à deux (Paris et Berlin) ou entre pays du Sud (une configuration qu’affectionne François Hollande). Annoncé lundi 20 février par le président français, le futur sommet « quadripartite » de Versailles, le 6 mars, réunissant seulement la France, l’Allemagne, l’Espagne et l’Italie, inaugure un format inédit.

« Il ne s’agit pas de définir à quatre ce que doit être l’Europe, ce n’est pas notre conception, mais nous sommes les quatre pays les plus importants et il nous revient de dire ce que nous voulons faire avec d’autres, ensemble », a déclaré M. Hollande, lundi, pour justifier son invitation. Au menu ? La préparation du sommet de Rome du 25 mars, au cours duquel les Européens veulent célébrer le soixantième anniversaire du traité de Rome (qui institua la Communauté économique européenne), mais surtout tenter de relancer un projet commun à bout de souffle, affaibli par la perspective du Brexit et l’instabilité générée par la présidence Trump.

Intérêts divergents Le futur sommet de Versailles est-il une preuve que le concept d’« Europe à plusieurs vitesses » fait sérieusement son chemin ? Un premier signe est venu de la chancelière Angela Merkel. Lors du sommet de Malte, le 3 février, elle a fait une déclaration très calculée, estimant qu’il pourrait y avoir dans le futur une Europe à « plusieurs vitesses » et que « tous ne vont pas participer à chaque fois à t...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant