Paris et Berlin font état de progrès en Ukraine

le
0

BERLIN, 6 novembre (Reuters) - Les forces ukrainiennes et les séparatistes pro-russes de l'est du pays ont accepté d'achever le retrait complet des armes lourdes déployées sur la ligne de front, a annoncé vendredi le ministre allemand des Affaires étrangères. "Nous nous sommes entendus (...) pour régler maintenant le retrait des armes lourdes", a déclaré Frank-Walter Steinmeier, à l'issue d'une réunion avec ses homologue français, russe, et ukrainien à Berlin. Les séparatistes n'y étaient pas représentés. Il s'est en outre félicité du respect du cessez-le-feu, qui n'a, selon lui, pas été violé depuis dix semaines, une durée inédite depuis sa signature en février, dans le cadre des accords de Minsk II. Le ministère français des Affaires étrangères fait quant à lui état de progrès en ce qui concerne la mise en œuvre du volet politique des accords et les questions économiques et humanitaires. "Le retrait des armes légères avance. Le maintien du cessez-le-feu permet la reprise d'activités dans le Donbass. Sur le plan politique, l'objectif reste l'organisation d'élections dans le Donbass selon des modalités agréées entre les parties", ajoute-t-il dans un communiqué. (Hans-Edzard Busemann et John Irish, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant