Paris et Alexandre de trois

le
0
Paris et Alexandre de trois
Paris et Alexandre de trois

Après un Trophée des champions déprimant de suspense, l'OL et Lacazette ont rassuré quant à leurs chances de suivre la vitesse de trois points par journée du PSG. Sinon, Monaco a limité la casse, Marseille s'est bien donné et Bordeaux a séduit. Ce qu'il faut retenir de la première journée de Ligue 1.

L'analyse définitive de la semaine : Marseille a des ressources


C'était l'une des grandes interrogations de la saison, et on a déjà quelques éléments de réponse : l'OM, c'est loin d'être aussi catastrophique qu'on veut bien le dire. Certes, les hommes de Passi ont globalement été dominés par Toulouse, mais ils se sont créé les trois grosses occasions du match, un poteau de Cabella et deux grosses mines de Gomis sur Lafont. Et puis Lass' a montré de l'envie, Diaby a joué une heure, Pellé a affiché de l'autorité, Cabella et Bouna Sarr ont mis de l'intensité, Thauvin a réussi des dribbles, Dória ne s'est pas troué, Sakaï n'a pas fait d'air football, il a même plutôt été bon, et l'OM a pris un point face à la redoutable équipe de Pascal Dupraz. Au final, les mauvaises nouvelles viennent surtout des sorties prématurées de Bedimo et Thauvin. Bref, avec un peu plus de réussite, Marseille pourrait même surprendre cette saison.

le contrôle de Thauvin ... #OMTFC pic.twitter.com/Ko0cx8ku7l

— Canapé Football Club (@CanapeFC) 14 août 2016

Le top 5


Alexandre Lacazette (Lyon) : Trois buts pour une première journée, de nombreux kilomètres avalés, une activité folle et trois premiers points. Il n'a pas mangé des vacances ou quoi ?

Gaëtan Laborde (Bordeaux) : Première titularisation en Ligue 1, premier but qui permettra à Bordeaux de remporter une première belle victoire contre Saint-Étienne et homme du match, qui dit mieux ?

Zargo Touré (Lorient) : Il est donc officiellement le premier joueur à se faire expulser cette saison. Un vrai héros, ce Zargo Winch !

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant