Paris envoie une délégation au Kurdistan pour évaluer les besoins

le
1

PARIS, 1er avril (Reuters) - La France va envoyer prochainement une délégation de haut niveau au Kurdistan irakien pour évaluer les besoins militaires dans la lutte contre l'Etat islamique, a-t-on appris mercredi en marge de la visite d'une délégation kurde à l'Elysée. "Le président de la République a exprimé son accord pour nous aider et bientôt une délégation française va se rendre dans ce but au Kurdistan. Nous le remercions vivement", a déclaré à la presse Mustafa Qadir, ministre de la Défense du gouvernement régional du Kurdistan. Envoyée "dans les prochaines semaines" à Erbil, la capitale du Kurdistan irakien, "cette délégation de haut niveau est destinée à mieux évaluer notre coopération et les besoins militaires qui ont été exprimés durant l'entretien", a-t-on précisé dans l'entourage de François Hollande. La rencontre à l'Elysée s'est déroulée en présence du ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, et du philosophe français Bernard-Henri Lévy, défenseur de la cause kurde. Les djihadistes de l'Etat islamique, qui se sont emparés de certaines parties du nord de l'Irak, sont combattus par les Kurdes le long d'une ligne qui s'étend sur plus d'un millier de kilomètres avec l'aide de la France, qui fournit des armes et des formations aux peshmergas. "Nous demandons à nos alliés de nous aider beaucoup plus sur le plan militaire et de nous livrer des armes, pour battre dans les meilleurs délais les forces de Daesh et libérer la région", a dit Mustapha Qadir, dont les propos étaient traduits. Il y a selon lui "plus d'1,5 million réfugiés" au Kurdistan d'Irak "mais grâce à la libération d'une certaine partie du territoire occupé par Daesh, près de 200.000 ont pu retourner dans leur maison". (Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aerosp le mercredi 1 avr 2015 à 17:56

    La guerre contre la pauvreté est en France, Monsieur Holland !