Paris: enfonce les 4600Pts, perd près de 8% en un mois.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris aligne une quatrième séance consécutive de baisse en l'absence de nouvelles significatives. L'indice CAC 40 cède 1,6% à 4562 points.

D'après certains analystes techniques, l'enfoncement du seuil des 4600 points pourrait permettre de déclencher le traditionnel 'rally de fin d'année'.

L'indice phare de Paris affiche une hausse de 6,8% depuis le début de l'année mais une baisse de près de 8% sur le mois écoulé.

'On va avoir quelques données économiques à se mettre sous la dent cet après-midi aux Etats-Unis', rappelle un intervenant.

'Mais il y a quand même peu de chances pour qu'on assiste à un retournement du sentiment de marché sur le court terme', ajoute-t-il.

L'euro s'échange à 1,0960 face au dollar, contre 1,0950 la veille, alors que le brut léger américain est en repli de 1% à 36,2 dollars le baril.

Du coté des valeurs, Elior (+3%) prend la tête des plus fortes hausses sur l'indice SBF 120 après avoir atteint l'ensemble des objectifs qu'il s'était fixé sur l'exercice 2014-2015.

Berenberg réitère sa recommandation d'achat et son objectif de cours de 22 euros sur Elior après la publication de résultats annuels jugés solides.

Suez Environnement gagne 0,5% sur un regain de spéculations évoquant un intérêt de la part de son ancienne maison-mère, Engie.

Publicis est en repli de -2% alors que le Financial Times écrit que le groupe aurait laissé échapper le budget L'Oréal en Amérique du Nord, au profit du britannique WPP.

Eurofins Scientific perd plus de 10% après avoir dû renoncer à un projet de levée de fonds par placement privé accéléré d'un montant supérieur à 300 millions d'euros.

Natixis maintient son conseil neutre sur le titre du groupe de bioanalyse Eurofins Scientific. 'Bien que la société indique que cela ne remette pas en cause son plan de développement, l'échec de cette opération pourrait entamer la confiance du marché', indique la note de recherche.

Total a annoncé la mise en production du projet Moho Phase 1b en offshore profond au Congo, à 75 kilomètres au large de Pointe-Noire. Le projet comprend le forage de 11 nouveaux puits sous-marins dans des profondeurs d'eau allant de 750 à 1200 mètres.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant