Paris: en vive hausse, Crédit Agricole superstar.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris poursuit son redressement ce mercredi, soutenue par de bonnes publications d'entreprises.

Peu après 16h00, le CAC 40 accroît ses gains et grimpe de 2,5% à 4.214 points.

Les analystes techniques estimaient ce matin qu'un dépassement de la zone des 4.150 points pourrait permettre à l'indice de valider un retour dans la région des 4.200-4.250 points, ce qui est bel et bien le cas.

'La réunion sur le pétrole d'hier et les minutes de la Fed attendues aujourd'hui pourraient constituer des événements significatifs et peut-être aider à stabiliser les marchés', estime ADS Securities, pour qui 'l'accord trouvé par les membres de l'OPEP sur le gel de la production est moins important que le fait que ces pays travaillent désormais ensemble pour soutenir les prix pétroliers'.

Concernant les indicateurs, les mises en chantier ont une nouvelle fois reculé le mois dernier aux Etats-Unis, s'établissant à 1.

099.000 après 1.143.000 en décembre (chiffre révisé de 1.149.000), soit une baisse de 3,8% en données annualisées et corrigées des variations saisonnières (CVS). Les économistes escomptaient au contraire une hausse autour de 1.171.000.

Les permis de construire ont parallèlement diminué de 0,2% à 1.202.000, après 1.204.000 (chiffre révisé de 1.232.000). Le consensus attendait pour sa part un repli légèrement plus marqué autour de 1.200.000.

Malgré la chute des coûts de l'énergie, les prix à la production ont en revanche augmenté de 0,1% au mois de janvier, contre une baisse de 0,2% attendue en moyenne par les économistes (comme en décembre 2015).

Autre bonne nouvelle: la production industrielle américaine a augmenté de 0,9% en janvier, après un recul de 0,7% en décembre et contre une prévision de +0,3% seulement pour le consensus.

Au chapitre microéconomique, Crédit Agricole flambe de 14,8% et caracole en tête de l'indice phare après avoir détaillé ce matin à l'occasion de ses résultats annuels, marqués par une augmentation de moitié du bénéfice net annuel et une hausse de 8,5% du produit net bancaire, le projet de simplification de sa complexe structure, avec l'objectif est la rendre plus transparente.

Son premier poursuivant Schneider Electric(+9,8%) est quant à lui dopé par la publication d'un résultat net hors exceptionnels en hausse de 6% à plus de 2,1 milliards d'euros en 2015.

Sur le SBF 120, le titre CNP Assurances s'adjuge de son côté 10,3% à la faveur de l'annonce d'une hausse de 4,7% du résultat net part du groupe en 2015.

Nexity (+5,6%) a également le vent en poupe après avoir fait état de résultats annuels meilleurs que prévu, avec en particulier une progression de 13,3% des réservations en nombre de lots à 14.235 (+18,8% en volume).

A contrario, Bic (-8,3%) est lanterne rouge de l'indice en raison de prévisions 2016 décevantes. Le spécialiste des produits jetables table sur une progression des ventes de l'ordre de 5% et surtout sur une marge d'exploitation normalisée en décroissance de 100 à 150 points de base, 'compte tenu de l'accélération des investissements dans le soutien à la marque et dans la R&D, qui ont pour objectif de stimuler la croissance rentable à moyen et long terme'.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant