Paris: en territoire négatif dans des volumes très faibles.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris perd la quasi-totalité du terrain regagné vendredi dans des volumes très faibles (moins de 700 millions de titres échangés à l'heure où nous écrivons ces lignes), lundi de Pentecôte oblige.

Peu avant 16h, le CAC 40 abandonne environ 0,5% à 4.298 points.

Selon les analystes techniques, les prochains supports se situent à 4.245 et 4.150 points, en direction du gap des 4.000 points du 12 février dernier.

L'absence de nombreux intervenants pour la Pentecôte se fait sentir (Francfort, Milan, Zurich sont fermés ce lundi) et, d'une façon générale, cela fait maintenant plusieurs semaines que l'activité boursière s'apparente à celle d'un mois d'août, tandis que les opérateurs recherchent désespérément une tendance.

'Les pertes sont généralisées après des données économiques mitigées en Chine pendant le week-end et les craintes continues entourant le risque Brexit à la fin du mois prochain', expliquait ce matin Tony Cross, analyste chez Trustnet Direct.

La production industrielle chinoise n'a augmenté que de 6% au mois d'avril, alors que les économistes escomptaient une progression de 6,5%, tandis que les ventes de détail ont augmenté de 10,1% contre +10,5% anticipé par le consensus.

Outre-Atlantique, l'indice Empire State de la Fed de New York est retourné en territoire négatif ce mois-ci. Il est en effet ressorti à -9 points, après +9,6 points et +0,6 point en mars. Il s'agit d'une mauvaise surprise pour les économistes, qui tablaient sur un recul bien moins marquée autour de +7,5 points.

L'euro engrange un peu plus 0,3% face au dollar à 1,1334. Dans le même temps, le baril de brut léger américain (WTI) avance désormais de 3,2% environ à 47,7 dollars.

Sur le front des valeurs, la purge se prolonge pour Eutelsat, qui décroche de 5,2% suite à son sévère 'profit warning' de vendredi et accuse la plus forte baisse du SBF 120.

Enfin, Air Liquide (-0,1%) se tient plutôt bien alors que l'Autorité américaine de la concurrence (FTC) a donné son aval au rachat d'Airgas, une opération de 13,4 milliards de dollars.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant