Paris discute avec Ankara d'une réaction aux combats de Kobani

le
3

PARIS, 7 octobre (Reuters) - La France estime que tout doit être fait pour arrêter l'avance des combattants de l'Etat islamique dans la ville syrienne de Kobani et est en contact avec la Turquie voisine pour discuter des "réactions" qui s'imposent pour y parvenir, a déclaré mardi le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius. "Tout doit être fait pour que les terroristes de Daech soient stoppés puis repoussés", a-t-il dit lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, "nous nous mobilisons". Laurent Fabius a indiqué qu'il avait téléphoné dans la matinée à son homologue turc et que François Hollande ferait de même dans la journée avec le président Recep Tayyip Erdogan "pour évoquer avec lui les réactions qui s'imposent face à l'urgence de la situation". "Nous renforçons notre propre coopération avec les forces armées qui sur le terrain combattent Daech. Beaucoup se joue à Kobani", a-t-il ajouté sans préciser s'il faisait référence aux combattants kurdes. La France a engagé des opérations aériennes contre l'Etat islamique en Irak mais s'est refusé jusqu'ici les étendre à la Syrie. (Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mardi 7 oct 2014 à 16:53

    C'était pourtant facile à prévoir toute cette histoire...à se demander s'ils ne le font pas exprès ?...Perso, je ne me pose plus la question depuis très longtemps ...:-)))

  • brinon1 le mardi 7 oct 2014 à 16:33

    il serait peut être temps d'y remédier? pas quand ils auront pris 90% de la ville...;

  • margot99 le mardi 7 oct 2014 à 16:24

    vas y moi je regarde.....