Paris déroule le tapis rouge pour le Brésil

le
0
Dilma Rousseff espère trouver en François Hollande un allié dans sa croisade contre l'austérité.

Un défilé sur les Champs-Élysées, déjà ornés de drapeaux brésiliens, un discours à l'Assemblée nationale, un dîner de gala à l'Élysée: c'est en grande pompe que Dilma Rousseff est reçue mardi à Paris, pour une visite d'État de deux jours. Accompagnée des principaux ministres du gouvernement brésilien - Affaires étrangères, Défense, Économie, Industrie, Éducation - et de son bras droit sur les questions internationales, le francophile Marco Aurélio Garcia, Dilma Rousseff espère trouver à Paris un allié dans son combat contre l'austérité en vigueur au sein de l'Union européenne.

L'élection de François Hollande avait déjà été saluée par Brasilia, qui se réjouissait de voir pour la première fois des chefs d'État issus du Parti socialiste (PS) et du Parti des travailleurs (PT) gouverner simultanément leurs pays respectifs. En juin dernier, la venue de François Hol...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant