Paris démonte Lyon au petit trot

le
0
Paris démonte Lyon au petit trot
Paris démonte Lyon au petit trot

Bougés pendant une heure, les Parisiens ont finalement réussi à venir à bout de Lyonnais audacieux mais maladroits. Avec cette qualification en quart de finale de la Coupe de France, le PSG semble bien parti pour réaliser un nouveau triplé.

Paris Saint-Germain 3-0 Olympique lyonnais

Buts : Zlatan (63e, 66e) et Rabiot (75e)

C'est le mal lyonnais de cette saison 2015/2016, et il aura encore coûté à l'équipe une victoire. Les Gones ne savent pas concrétiser leur possession en buts. Pourtant, les Lyonnais ont longtemps eu le ballon dans les pieds. Sans jamais parvenir à faire douter les Parisiens, qui jouaient ce soir avec le frein à main enclenché. Et comme souvent, c'est dans un temps fort que les hommes de Bruno Génésio se sont fait surprendre. Par deux fois en cinq minutes, les défenseurs lyonnais se sont alignés comme pour jouer à la marelle et ont laissé Zlatan Ibrahimovic s'offrir un doublé. Ce n'est donc toujours pas ce soir que l'OL ramènera le scalp des Parisiens à la maison. Ce n'est pas non plus grâce à la Coupe de France que les Gones sauveront leur saison. Pour le PSG, la vie est un long fleuve tranquille.

Lucas & Furious


Pour la quatrième fois de la saison déjà, Parisiens et Lyonnais se retrouvent face à face. Après quinze victoires de rang toutes compétitions confondues, les hommes de la capitale entendent bien poursuivre leur belle série et chasser un nouveau titre en Coupe de France. Pour les Gones, il s'agit de créer la surprise et de se hisser en quarts de finale. D'autant que la Coupe de France constitue pour les Lyonnais un objectif principal. Dès le coup d'envoi, ce sont d'ailleurs bien les hommes de Bruno Génésio qui s'emparent du cuir. Les Parisiens sont gênés par le pressing haut de Lacazette, Cornet et Ghezzal et ne parviennent pas à se dégager proprement. Mais sur sa première action construite, le PSG se montre dangereux (8e). Le premier quart d'heure est clairement lyonnais, mais la possession des Gones est stérile. Comme souvent. Les Parisiens reprennent peu à peu le contrôle du ballon et poussent Morel puis Jallet à la faute (17e).

Deux fois de suite, Anthony Lopes sort hors de sa surface, signe d'une incompréhension avec son défenseur Bakary Koné, pas vraiment rassurant ce soir. Les coéquipiers du Z cherchent Lucas dans la profondeur mais se heurtent au dernier rideau lyonnais à plusieurs reprises. Quand ils ont la balle, les Gones manquent d'imagination. Et les rares fois où la balle arrive dans les…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant