Paris demande le texte de l'accord de cessez-le feu en Syrie

le
1
 (Actualisé avec d'autres commentaires) 
    KIEV, 15 septembre (Reuters) - La France demande que 
l'accord russo-américain sur le cessez-le feu en Syrie soit 
communiqué aux alliés pour éviter toute confusion dans les 
frappes, a-t-on appris jeudi dans l'entourage du ministre des 
Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault. 
    "L'accord avec les Américains, dont on ne connaît pas tous 
les détails -  c'est là le problème d'ailleurs -, prévoit que 
les Américains et les Russes vérifient précisément site par site 
sur les cartes où sont les terroristes qu'on doit continuer à 
combattre", a déclaré cette source. 
    "S'il y a confusion, il y a le risque aussi qu'on frappe 
l'opposition modérée", a-t-elle ajouté. "A un moment, on va nous 
demander de soutenir plus en détail le plan. Pour pouvoir le 
faire en confiance, il faudra avoir toutes les informations." 
    "Les Russes ne peuvent pas unilatéralement continuer à 
bombarder en disant  on ne frappe que les groupes terroristes." 
    Jean-Marc Ayrault estime également que la livraison d'aide 
humanitaire est un test de crédibilité pour l'accord. 
    "Cela va être déterminant, en particulier à Alep", dit-on 
dans l'entourage de Jean-Marc Ayrault. "Sinon l'annonce d'un 
cessez-le-feu ne sera pas crédible." 
    Cet acheminement d'aide est prévu par l'accord de cessation 
des hostilités conclu par les Américains et les Russes et entré 
en vigueur lundi en fin de journée. L'armée et les rebelles 
s'accusent mutuellement de nombreuses violations de cette trêve. 
     
     
 
    
 
 (John Irish, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Berg690 il y a 3 mois

    Paris hors jeu.