Paris déjà en démonstration Paris en forme olympique

le
0
Paris déjà en démonstration Paris en forme olympique
Paris déjà en démonstration Paris en forme olympique

La saison vient à peine de commencer et le PSG a déjà rappelé aux quelques amateurs de paris à risque qu'il ne faudrait pas trop compter sur lui pour les surprises. Paris a remporté son sixième Trophée des champions, le quatrième d'affilée, et confirme son hégémonie sur un football français incapable de tempérer l'appétit vorace du club de la capitale... depuis la victoire de Guingamp lors de la Coupe de France 2014. Voir Paris battre Lyon n'est pas en soi un événement. Mais le caractère implacable de cette victoire (4-1), la façon dont les Parisiens ont outrageusement dominé les débats, la supériorité technique et tactique des joueurs d'Unai Emery dessinent dès le premier match de la saison le gouffre qui les sépare du reste de leurs adversaires hexagonaux.

 

Et se dire que Lyon ressemble fort à ce qui se fait de mieux en France pour tenter de concurrencer le quadruple champion de France donne quelques sueurs froides aux amateurs de suspense... « C'est bien de commencer en gagnant, se réjouit le nouveau coach parisien. C'est une victoire méritée. Elle va nous apporter de la confiance. »

 

Les Lyonnais pourront toujours arguer que le but de Fekir injustement refusé pour hors-jeu après une frappe de Morel et une erreur de Trapp (4e) aurait pu changer le cours du match. Il n'y aura personne pour les croire. La classe XXL de Di Maria était un bouclier trop puissant pour empêcher Paris de poursuivre son irrésistible marche en avant, surtout avec des prestations aussi abouties que celles de Kurzawa, Pastore ou Ben Arfa.

 

« On a été surclassés dans tous les domaines », résume l'entraîneur lyonnais Bruno Genesio, qui soulignait à juste titre que Paris était en plus privé hier de près de la moitié de son équipe type. Thiago Silva, Cavani, Marquinhos, Krychowiak et Rabiot étaient absents. Matuidi qui n'a repris l'entraînement que cette semaine est resté sur un banc, dont est sorti Verratti pour ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant