Paris : de petits producteurs locaux arrivent dans le Sentier

le
0
Terroirs d'Avenir, qui fournit de grands restaurants, réhabilite les légumes oubliés.

Pour l'instant, cette venelle du Sentier ne parlait guère qu'aux initiés rappliquant, serviette au cou, chez le bistronomique et très couru Frenchie pour honorer une réservation prise un mois à l'avance. Mais depuis quelques jours, la donne a changé avec l'implantation de trois commerces de bouche très qualitatifs, sous la houlette de Terroirs d'Avenir, une société créée en 2009 par Alexandre Drouard et Samuel Nahon. Ces deux trentenaires, encore peu connus du grand public, ont mis quatre ans à faire aboutir leur projet.

Ex-condisciples d'école de commerce, membres de Slow Food, ils ont commencé par jouer les intermédiaires entre des petits producteurs locaux et des bistrots valeureux, à cheval sur les matières premières. Car nos deux compères ont des priorités fortes qu'ils appliquent au sourcing des produits: petites exploitations (moins de 4 hectares), semences ancie...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant