Paris: de bons résultats d'entreprises soutiennent le marché

le
0

(CercleFinance.com) - Soutenue par de bonnes publications d'entreprises, la Bourse de Paris évolue en nette hausse ce mercredi en seconde partie de séance.

Peu avant 14h, le CAC 40 prend un peu moins de 1,5% à 4.458 points.

'Les indicateurs techniques sont favorables et indiquent à court terme 2 objectifs à la hausse, à 4.450 et 4.550 points', soulignaient les analystes de Barclays Bourse ce matin.

Sur le plan des indicateurs, le marché prendra connaissance dans l'après-midi des chiffres des commandes de biens durables et des promesses de ventes de logements neufs aux Etats-Unis le mois dernier. Il suivra surtout la décision du comité de politique monétaire de la Fed ce soir.

'La Réserve fédérale souhaite encore normaliser sa politique monétaire, mais cela apparaît de plus en plus compromis compte tenu du ralentissement des créations d'emplois et du contexte international. Dans ces conditions, il est peu probable que la FED puisse opérer 2 durcissements monétaires cette année', estime-t-on dans les rangs de Saxo Banque.

Sur le marché des changes, l'euro grignote un peu moins de 0,1% face au dollar à 1,0992, tandis que le baril de Brent cède encore 1% à 44,4 dollars.

Au chapitre microéconomique, Peugeot (+8,2%) domine l'indice phare après l'annonce d'un doublement de son bénéfice net part du groupe au premier semestre et des perspectives annuelles encourageantes.

LVMH (+7%) suit, au lendemain de la publication de comptes solides au 30 juin, avec un bénéfice net part du groupe en progression de 8% et de ventes en hausse de 3%, le tout assorti là aussi de prévisions optimistes pour 2016.

Valeo (+6,9%) complète le podium pour les mêmes raisons. L'équipementier automobile continue de se porter comme un charme et ne semble pas redouter outre mesure les répercussions du 'Brexit'.

Airbus Group (+5,1%) est également très bien orienté après ses semestriels, marqués par une progression du résultat net, en sus de la confirmation des objectifs 2016.

Sur le SBF 120, le titre Atos s'adjuge pour sa part plus de 8% alors que l'ESN a révisé à la hausse l'ensemble de ses objectifs annuels.

Chahuté ces temps-ci, Air France-KLM (+1,6%) retrouve par ailleurs quelques couleurs dans le sillage de l'annonce d'une forte diminution de la perte nette part du groupe et d'une poursuite de la réduction significative de la dette nette.

Douche glacée en revanche pour Ingenico, qui plonge de 10,9% en raison de difficultés persistantes en Amérique du Nord et du Sud, lesquelles tendent à discréditer le maintien des prévisions sur l'exercice en cours. Plusieurs brokers au premier rang desquels Berenberg ont mal réagi à cet optimisme persistant...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant