Paris dans le rouge en attendant l'emploi américain

le
0
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© DR)
Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (© DR)

"Ce sont les statistiques de l'emploi aux États-Unis, en début d'après-midi, qui influenceront avant tout la tendance, en parallèle à la publication de l'indice ISM manufacturier" américain, ont relevé les analystes du Crédit Mutuel CIC. "Très positives, elles modifieraient la perception que la Banque centrale américaine restera durablement prudente ; trop faibles, elles accentueraient encore cette tendance, qui affaiblit le dollar et porte l'euro ou le yen", ont-ils développé.

Ces chiffres sont en effet toujours scrutés avec beaucoup d'attention par des investisseurs à la recherche d'indices sur les décisions à venir de la Réserve fédérale américaine (Fed) qui suit de près les évolutions de son marché du travail. En février, les 242.000 créations d'emplois avaient largement dépassé les attentes, le taux de chômage restant au plus bas depuis huit ans à 4,9%, ce qui renforce la probabilité d'une nouvelle hausse des taux d'intérêt cette année.

En termes d'indicateurs, la Chine a ouvert le bal avant l'ouverture avec ses chiffres d'activité manufacturière qui a rebondi de façon inattendue en mars, pour la première fois en neuf mois, selon un indice PMI gouvernemental. A l'inverse, l'indice de confiance des grandes firmes manufacturières japonaises a chuté de six points dans l'édition de mars de l'enquête Tankan de la Banque du Japon (BoJ).

"La publication ce matin des indicateurs

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant