Paris coupe les vivres

le
0

Le Conseil de Paris a décidé de mettre un terme aux subventions accordées au club de basket du Paris-Levallois.

Les temps sont durs du côté du Paris-Levallois, non qualifié pour les play-offs de Pro A et qui va maintenant devoir trouver de nouveaux moyens financiers pour survivre. En effet, le Conseil de Paris a décidé de ne plus accorder de subventions au club. Elle s’élevait à 840 000 euros depuis la création du club en 2007 après la fusion du Paris Basket Racing et du Levallois Sporting Club. Une décision qui s’explique par un manque de résultats mais aussi par le fait que le club soit plus ancré à Levallois qu’à Paris et qu’il ne « répond pas à certaines valeurs de vertu et de moralité » Le président du club, Jean-Pierre Aubry n’est autre que l’ancien directeur de cabinet de Patrick Balkany. Et il a quelques casseroles à son compte puisque, en plus d’avoir été cité dans les « Panama Papers », il a été mis en examen pour « complicité de corruption et blanchiment de fraude fiscale ». Une mauvaise pub dont la ville de Paris ne souhaitait pas être complice. La fin de la collaboration entre la Ville et l’ancien club de Tony Parker va certainement relancer le débat d’un grand club de basket à Paris.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant