Paris conteste le permis de construire du "Pentagone français"

le
2

PARIS (Reuters) - La Ville de Paris a annoncé mardi avoir déposé un recours contre le permis de construire octroyé pour le "Pentagone français", le complexe immobilier appelé à regrouper d'ici 2015 l'ensemble des états-majors et services centraux du ministère de la Défense.

Le maire de la capitale Bertrand Delanoë conteste la modification du plan local d'urbanisme qui a permis l'octroi du permis pour ce contrat chiffré à 3,5 milliards d'euros. La municipalité fait valoir que cette modification ruine son projet de déplacer un dépôt de bus de la RATP pour construire à la place 500 logements.

"En dépit des demandes répétées de la Ville et des promesses réitérées de l'Etat, depuis plus d'un an, celui-ci n'a à aucun moment cherché à rendre compatible son projet de Pentagone avec la réalisation de ce garage à bus", souligne la mairie dans un communiqué.

Elle ajoute souhaiter que l'Etat "accepte enfin d'ouvrir le dialogue" sur ce dossier.

Si un recours devant le tribunal administratif n'est pas suspensif, la démarche de la municipalité pourrait constituer un nouvel écueil pour le projet du futur ministère de la Défense, dont le contrat a été attribué il y a plus d'un an au groupe Bouygues dans le cadre d'un partenariat public-privé.

Le groupe Opale Défense, conduit par Bouygues Bâtiment Ile-de-France, doit construire au total plus de 300.000 mètres carrés de bureaux dans le quartier de Balard, dans le XVe arrondissement.

Bouygues a perdu en mars un procès intenté à l'hebdomadaire Le Canard enchaîné auquel il reprochait un article sur des soupçons de corruption dans l'attribution du contrat, qui fait l'objet d'une information judiciaire depuis l'automne dernier .

Marc Angrand, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mjjmimi le mardi 3 avr 2012 à 12:05

    La guéguerre des socialos contre tout ce que peut faire l'Etat quand ils ne sont pas aux commande est minable!

  • M6437502 le mardi 3 avr 2012 à 11:37

    On peut faire confiance aux socialos et à B.Delanoë pour lutter contre tout projet concernant la défense nationale.