Paris:consolide à l'horizontal, WStreet en territoire record

le
0

(CercleFinance.com) - Il ne s'est plus rien passé entre 16H25 et 17H35: le CAC40 a oscillé autour de 5.406 (-0,2%) à + ou -2Pts près, dans des volumes toujours aussi 'light' (3,3MdsE après 3,18MdsE la veille).

La Bourse de Paris était revenu très exactement à l'équilibre à 16H, avec la publication de la production industrielle US.

Ceci a occasionné l'inscription éclair d'un nouveau record absolu sur le Nasdaq à 5.163Pts et sur le 'S&P' à 2.405,7... avant que les indices US ne basculent dans le rouge et reperdent 0,1% en moyenne. Mais à mi-séance, les indices US sont revenus stables, le Naqsdaq grappille +0,2% et renoue avec son zénith absolu (à 6.162).

Chez nos voisins, le DAX30 et l'Euro-Stoxx50 affichent une parfaite stabilité, Milan se détache avec +0,3%, hors zone Euro, Londres s'envole de +0,9%.

Plusieurs statistiques étaient au programme aux Etats Unis: les mises en chantier chutent de -2,6% au lieu des +3,7% anticipés, les permis reculent de -2,5% contre +0,8% attendu.

En revanche, bonne surprise du côté de la production industrielle qui fait un bond le bond de +1%, la plus forte accélération depuis plus de trois ans

Un peu plus tôt, les investisseurs avaient pris connaissance de la première estimation du PIB de l'eurozone au premier trimestre : elle est mesurée à +1,7%, avec d'importantes disparités puisque l'Italie affiche un rythme de seulement +0,8% en rythme annuel.

En Allemagne, l'indice ZEW pour le mois en cours franchit le cap des 20, pour s'établir à 20,6 (contre 19,5 en avril), au-delà du consensus du marché.

Le 'fait du jour' reste lié à l'euro qui grimpe de près de 0,8% face au dollar à 1,1075 et s'inscrit au plus haut depuis 6 mois, tandis que le baril de Brent s'adjuge environ 0,2% à 52 dollars.

Côté valeurs, très peu de mouvements notables au sein du CAC40: Engie et Carrefour affichent +1,8% tandis que Technip-FMC ferme la marche avec un repli symétrique de -1,8%, Valéo et Atos cédant -1,3%.

Peugeot (-0,3%) voit ses ventes chuter de -6,4% en avril tandis Renault a limité les dégâts (-2,6%) mais perd 1,1%; Eiffage cède -0,6% après que Bpifrance ait annoncé avoir engagé la vente de la totalité de sa participation, soit environ 5,7% du capital pour environ 475MnsE.

AB-Science dévisse de 27,8% suite à sa reprise de cotation (après plusieurs séances de suspension) alors que l'Agence Nationale de la Sécurité des Médicaments (ANSM) avait décidé d'ordonner l'arrêt des expérimentations cliniques du Masitinib. AB-Science espère le redémarrage du recrutement des patients-test aussitôt que possible.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant