Paris confirme avoir affrété l'avion qui s'est écrasé à Malte

le
0
    PARIS, 24 octobre (Reuters) - L'avion léger qui s'est écrasé 
lundi à Malte effectuait des missions de reconnaissance en 
Méditerranée pour le compte du ministère de la Défense français, 
indique Jean-Yves Le Drian dans un communiqué. 
    "La chute de l'appareil a causé la mort des 5 personnels 
présents à bord : trois relevant du ministère de la Défense et 
deux salariés du contractant privé", précise le ministre de la 
Défense. 
    Une enquête interne va être ouverte pour déterminer les 
causes de l'accident, en coordination avec les autorités 
locales, ajoute le ministre.  
    Selon le gouvernement maltais, l'accident s'est produit lors 
du décollage de l'avion. 
 
 (Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant