Paris: confirmation du rebond avant le PIB américain.

le
0

(CercleFinance.com) - L'embellie se confirme à Paris, sur fond notamment de vif rebond des prix du pétrole.

Vers 13h40, le CAC 40, passé par tous les états cette semaine, s'adjuge 1,4% à 4.309 points, soit un bilan hebdomadaire positif de l'ordre de 2%.

'Les craintes autour d'une dévaluation de la monnaie chinoise semblent disparaître à court terme après les propos du gouverneur de la Banque populaire de Chine qui indique ne pas vouloir augmenter les pressions baissières sur le yuan', expliquaient aussi ce matin les analystes de Barclays Bourse.

'La stabilisation des prix pétroliers réduit la volatilité et accroît la demande pour les actifs risqués', souligne de son côté un trader en poste à Londres, alors que le baril de pétrole brut léger américain flirte maintenant avec les 36 dollars, ce qui profite notamment à Maurel & Prom (+6,1%) et à Vallourec (+5,9%).

Sur le front des indicateurs, les opérateurs seront attentifs à la publication tout à l'heure de la deuxième estimation du PIB américain au titre du quatrième trimestre de 2015. Les revenus et dépenses des ménages en janvier ainsi que l'indice de confiance des consommateurs du Michigan seront également publiés cet après-midi.

Concernant les valeurs, Europcar (+9,7%) domine le SBF 120 après avoir fait état d'une division par 2 de sa perte nette l'an passé et d'une progression de 4,9% de son chiffre d'affaires en données organiques à 2,14 milliards d'euros. Le groupe a en outre annoncé qu'il prévoyait pour l'année en cours une croissance organique du chiffre d'affaires total entre 3 et 5% ainsi qu'un corporate Ebitda ajusté supérieur à 275 millions d'euros. Il a enfin confirmé le paiement d'un dividende à ses actionnaires à compter de 2017, représentant au moins 30% du résultat net annuel de l'exercice précédent.

L'action SES engrange quant à elle 3,3% dans le sillage de l'annonce d'une croissance 'solide' de son chiffre d'affaires et de ses résultats en 2015, en sus là aussi d'une hausse du dividende.

D'abord en net recul, Areva prend de son côté 1,8%. Reportée à ce matin, la publication des comptes annuels a été marquée par une perte nette de plus de 2 milliards d'euros en 2015, contre -4,8 milliards en 2014, avec un cash flow ressorti négatif à hauteur de 590 millions d'euros.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant