Paris condamne le meurtre d'un Français au Yémen

le
0
UN FRANÇAIS TUÉ PAR DES HOMMES ARMÉS AU YÉMEN
UN FRANÇAIS TUÉ PAR DES HOMMES ARMÉS AU YÉMEN

SANAA (Reuters) - Un Français travaillant pour la mission de l'Union européenne au Yémen a été tué et un autre a été blessé lundi à Sanaa par des hommes armés, a-t-on déclaré à Reuters de sources gouvernementales.

A Paris, François Hollande et le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, ont condamné "avec la plus grande fermeté" ces actes de violence.

Le Français tué était employé par une société privée de sécurité, a précisé le Quai d'Orsay dans un communiqué.

"Nous apprenons avec indignation et tristesse l'assassinat d'un ressortissant français à Sanaa, victime d'une fusillade au moment où il était en mission pour la délégation de l'Union européenne au Yémen", dit le texte.

Un chauffeur yéménite a été également blessé lors de la fusillade.

"En liaison avec les autorités yéménites, les services de l?État mettront tout en ?uvre pour que toute la lumière soit faite sur les circonstances de cet acte odieux et que ses auteurs soient rapidement identifiés", promet François Hollande dans un communiqué.

Les sources proches des services de sécurité à Sanaa ont expliqué que les assaillants, qui circulaient à bord d'un 4x4 dépourvu de plaques d'immatriculation, avaient barré la route au véhicule dans lequel circulait un Français dans le centre de la ville avant d'ouvrir le feu.

Les services de Catherine Ashton, haute représentante de l'UE pour les affaires étrangères, ont confirmé "un incident à Sanaa dans le domaine de la sécurité impliquant des personnes travaillant pour la délégation de l'UE".

L'attaque n'a pas été revendiquée.

Le mois dernier, un diplomate allemand avait été blessé par des hommes armés lors de ce qui ressemblait à une tentative d'enlèvement. Les auteurs de l'attaque n'ont pas été identifiés.

Le Yémen est le bastion d'Al Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), un groupe auquel les autorités attribuent une série d'attentats contre les forces de sécurité.

L'armée yéménite a lancé la semaine dernière une vaste offensive contre des positions d'Aqpa dans deux provinces du sud du pays.

(Mohammed Ghobari; Bertrand Boucey et Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant