Paris compte 5000 sans-abri concentrés au nord et à l'est 

le
0
L'Apur publie la première cartographie des SDF sur la base des signalements de la Préfecture de police et des travailleurs sociaux. Ces derniers la décryptent.

Les coordinateurs des maraudes d'intervention sociale pour chacun des quatre secteurs de Paris commentent le document de l'Atelier parisien d'urbanisme (Apur), basé sur un recensement d'avril 2010. La population de SDF évoluant sans arrêt, il s'agit d'une photographie à un instant T.

Au nord : Véronique Otchoumou, Emmaüs

«Dans le X e , nous avons des points de fixation autour du canal Saint-Martin, du square Villemin et de la place Raoul-Follereau, avec notamment de nombreux demandeurs d'asile afghans, présents aussi sous le métro aérien Jaurès. Sous celui de La Chapelle, on trouve surtout des Érythréens, des Somaliens et des Soudanais. C'est un point de rendez-vous pour les réfugiés africains, on a pu en compter jusqu'à une soixantaine. Porte de Pantin, il existait un campement de Roumains. L'installation a disparu mais d'autres peuvent apparaître de temps à autre le long du périphérique. Beaucoup de SDF sont concentrés gare du Nord et gare de l'Est. Depuis

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant