Paris, championne des start-up, en passe de devancer Londres

le
0
Paris, championne des start-up, en passe de devancer Londres
Paris, championne des start-up, en passe de devancer Londres

Avec une quarantaine d'incubateurs de start-up, dont le plus important d'Europe, et bientôt du monde grâce à la Station F de Xavier Niel, Paris s'affirme comme un haut lieu d'attractivité pour les jeunes entreprises innovantes, au moins autant que Londres.Témoin de cette explosion: "le Tremplin", dernier né de Paris and Co, l'agence de développement économique et d'innovation de Paris, un incubateur dédié aux jeunes pousses du secteur sportif dont les locaux sont situés au coeur du stade Jean Bouin (XVIe).La vocation de Paris and Co est d'"accompagner des start-ups, soit de jeunes entreprises innovantes qui ont souvent moins de trois ans d'existence et vont essayer d'arriver sur le marché avec un nouveau produit, un nouveau service, une nouvelle façon de délivrer les choses", explique devant une classe de troisième, Loïc Dosseur, le co-directeur général de l'association.A l'image du Tremplin avec le sport, une soixantaine de lieux parisiens dédiés à l'innovation ont accueilli jeudi et vendredi des rencontres entre 3.500 collégiens et lycéens et des entrepreneurs et salariés d'entreprises innovantes."Projetez-vous. Vous êtes vraiment dans un environnement très décalé", lance M. Dosseur aux collégiens."On a envie de transmettre, de faire savoir ce qu'on fait, l'aventure qu'on vit", explique François Decock, co-fondateur et directeur général d'Yppa, une start-up lancée en mai 2016.Elle propose une plateforme en ligne afin de diffuser des shows lumineux colorés via l'écran de son smartphone pour animer les tribunes des enceintes sportives.La création de cet "environnement favorable" destiné à accélérer leur croissance a su séduire les entreprises innovantes dans le domaine du sport puisque "on a en moyenne huit fois plus de candidats que de places dans l'incubateur", précise Loïc Dosseur.Et cette attractivité ne se limite pas au stade Jean Bouin ni même aux 9 ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant