Paris casse un nouveau record, Lyon se reprend enfin

le
0
Paris casse un nouveau record, Lyon se reprend enfin
Paris casse un nouveau record, Lyon se reprend enfin

Pendant que Paris effaçait des tablettes le record de Nantes, Lyon battait sèchement Bordeaux et Guingamp écrasait Troyes. La Ligue 1 la semaine, c'est vraisemblablement mieux que la Ligue 1 le week end.

L'analyse de la semaine : Quel record va fixer le PSG pour ses successeurs ?


Après sa large victoire sur Lorient, ce mercredi au Parc des Princes (3-1), le PSG a effacé des tablettes le record du FC Nantes 1995. Désormais invaincus depuis 33 rencontres en championnat, les joueurs de la capitale semblent pouvoir atteindre des sommets cette saison. Certes, ce record a été établi sur deux saisons, alors que les Canaris avaient eux inscrit le leur lors d'une seule et même saison. Mais vu le niveau impressionnant des hommes de Laurent Blanc, il n'est pas difficile d'imaginer le PSG exploser ce record sur cette saison 2015-2016. Les plus optimistes peuvent même espérer voir cette équipe de Paris terminer la saison sans la moindre défaite. Ce serait bien évidemment magnifique, et ce n'est pas tellement improbable. Puisque le club de la capitale est déjà quasiment assuré d'être une nouvelle fois champion de France, aucune raison que ses joueurs n'essayent pas de fixer un record quasi impossible à aller chercher par la suite.

La bonne question de la semaine : Les attaquants préfèrent-ils jouer la semaine ?


Lacazette a inscrit un doublé. Emiliano Sala a marqué face au Gazélec. Mevlüt Erdinç a lui aussi marqué un but. Même Edinson Cavani, ennemi public numéro un au Parc des Princes y est allé de son petit but. Si Nolan Roux marque ce jeudi soir avec Saint-Étienne, les doutes ne pourront plus persister. Il semblerait bien que les attaquants de Ligue 1 n'aiment pas jouer le week end et préfèrent largement planter des buts en semaine. Ça peut se comprendre, partout dans le pays, on trime la semaine pour se reposer le week end. Ce serait bien logique que les footballeurs fassent pareil, non ?

La polémique de la machine à café : " Gonzesse " est-il un mot sexiste ?


Certes, Jean-Luc Vasseur entraîne désormais en Ligue 2. Mais la polémique qu'il a déclenchée cette semaine concerne l'ensemble du football français. En se prenant la tête avec un membre du staff de Corinne Diacre en fin de rencontre (Paris FC – Clermont Foot), le technicien a vraisemblablement dépassé les bornes. " C'est ça, cache toi derrière une gonzesse ", a-t-il fini par lancer à son interlocuteur. Dès le lendemain, la grande…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant