Paris caresse son titre, Marseille s'accroche

le
0

Le dénouement est proche et les lauréats sont quasiment connus. En l'emportant face à Guingamp quand Lyon coulait à Caen, le PSG a officieusement obtenu le titre de champion de France. L'OM garde des espoirs de Grande Europe tandis qu'Evian, battu, a mis un pied en Ligue 2.

Paris écrase le final
Le PSG aura longtemps repoussé l'échéance. Le PSG aura longtemps chatouillé le trône, se refusant presque à s'asseoir dessus à la faveur d'un résultat favorable. Mais une fois le PSG installé, la concurrence a pu remballer ses espoirs. Après avoir écrasé Lille, dominé Metz, claqué Nantes en moins de deux, les hommes de Laurent Blanc ont cette fois-ci écrasé Guingamp pour filer vers le titre. Une démonstration assortie de six buts et d'un triplé de Cavani confirme cette impression : Paris, lorsqu'il se décide à accélérer, est une machine inarrêtable, surtout en Ligue 1. Mieux, les Parisiens ont pu compter sur la déconvenue de Lyon à Caen. Mis sous pression par le résultat du leader en ouverture de la journée, les Gones ont tout simplement craqué face aux Normands (3-0). Certes, la rencontre aura pu basculer dans un autre sens par moments, mais le manque de sérénité, surtout défensif, a définitivement fait pencher la balance pour le sacre. Car avec six points d'avance, une différence de buts favorable, le PSG, s'il n'est pas "officiellement" champion, peut d'ores et déjà sabrer le champagne. La bataille fut belle, le dénouement moins savoureux que prévu. Paris s'en contentera.
Vous avez raté Marseille/Monaco , et vous n'auriez pas dû
Un dimanche promis à madame ? Une soirée consacrée aux enfants ? Une envie irrépressible de regarder ce chef d'œuvre qu'est "Tais-toi " ? En manquant l'affiche du dimanche soir pour l'un de ces prétextes fallacieux, vous êtes passés à côté d'un match fou. Dès les premières secondes, Moutinho lançait déjà les hostilités en marquant sur une frappe des vingt mètres. Un début catastrophique pour l'OM, apathique dans le jeu, et qui, juste avant la mi-temps, a été sauvé par son poteau sur un tir de Silva. Mais ce Marseille là, s'il a...



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant