Paris, capitale mondiale de la lutte contre le cancer

le
0
Paris, capitale mondiale de la lutte contre le cancer
Paris, capitale mondiale de la lutte contre le cancer

Ne pas relâcher la vigilance. Le Congrès mondial contre le cancer, qui sera ouvert demain à Paris par François Hollande, appellera à renforcer la lutte contre un fléau qui tue encore plus de 8 millions de personnes par an dans le monde. « L'objectif est de sonner la mobilisation générale de la société civile dans tous les pays », explique le professeur Jacqueline Godet, présidente de la Ligue contre le cancer.

 

Organisée tous les deux ans, la plus grande réunion internationale de spécialistes du cancer fera le point sur les facteurs de risques (tabagisme, alcool, obésité, sédentarité, infections à virus, pollution), la progression du dépistage et les thérapies innovantes qui voient régulièrement le jour. « Nous disposons de tous les outils pour lancer cette lutte mondiale, mais il nous faut réveiller les consciences contre ce qui s'annonce comme un fléau, notamment en Afrique », souligne Jacqueline Godet.

 

Si rien n'est fait pour endiguer le problème, le nombre de nouveaux cancers recensés chaque année dans le monde pourrait atteindre près de 22 millions en 2030 (contre 14 millions en 2012) et le nombre des décès 13 millions, selon des projections du Centre international de recherche sur le cancer (Circ/Iarc) de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Si dans certains pays développés le nombre de nouveaux cas a tendance à se stabiliser et qu'on guérit 6 cancers sur 10 en moyenne, la situation empire en Afrique, en Asie et en Amérique latine, zones où se concentrent 60 % des nouveaux cas de cancers et 70 % des décès dus aux cancers dans le monde.

 

En France, plus de 380 000 nouveaux cas de cancers ont été diagnostiqués en 2015 (voir l'infographie ci-contre) et quelque 150 000 personnes en sont mortes. Les cas les plus fréquents restent les cancers du sein, de la prostate et du poumon, mais les cas de cancers du pancréas, du foie, du rein et de la thyroïde connaissent une progression ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant