Paris bouffe Bastia tout cru

le
0
Paris bouffe Bastia tout cru
Paris bouffe Bastia tout cru

Le Paris Saint-Germain n'aura laissé aucune chance à des Bastiais complètement dépassés. Si l'ouverture du score s'est un peu fait attendre, les Parisiens ont ensuite déroulé pour parfaitement se dégager la route vers les 16es de finale. Draxler a déjà conquis le Parc.

Paris Saint-Germain 7-0 Bastia

Buts : Silva (30e), Rabiot (43e), Nkunku (48e), Motta (57e), Lucas (63e), Di Maria (77e), Draxler (89e) pour le PSG

Le supporter parisien n'en a visiblement pas grand chose à faire de la beauté de la Coupe de France. Du moins pas quand le thermomètre frôle le zéro degré. Alors dans un Parc des Princes clairsemé, seules les tribunes peuplées d'irréductibles ultras ont résisté encore et toujours au froid. Sur le pré, pas beaucoup de suspense non plus. Auréolé de son prestigieux trophée Ooredoo des Champions remporté trois jours plus tôt contre le Club Africain, le Paris Saint-Germain s'avançait sûr de lui face à des Bastiais diminués par les blessures et les départs à la CAN. Comme convenu, les hommes d'Emery ont attaqué tandis que les visiteurs ont parqué le bus. Mais le froid et les impacts parisiens ont eu raison du pare-brise bastiais.

Le grand Adrien signe son retour


Unai Emery est un homme qui aime le changement et pour le premier match officiel du PSG de cette nouvelle année, le stratège basque balance une compo originale avec Ben Arfa en pointe, soutenu par Lucas et Nkunku sur les côtés, tandis qu'Adrien Rabiot fait son grand retour sur les terrains. Sans surprise, le ballon préfère circuler dans les pieds parisiens, les corps se mettent à fumer, mais les premières minutes laissent présager un match de coupe de France peu folichon. Alors quoi de plus normal que l'ouverture du score soit l'oeuvre d'un défenseur sur coup de pied arrêté ? Sur un corner de Lucas, Thiago Silva, tout seul, ouvre le score d'une tête décroisée. C'est ça la Brasil touch au PSG.

Mais quelques minutes plus tard, le capitaine parisien, victime d'un carambolage avec Kevin Trapp, reste au sol et tous les Parisiens retiennent leur souffle. Sauf le jeune Nkunku qui continue tranquillement de jouer et s'en va marquer. Officiellement, le but sera refusé pour hors-jeu. Officieusement,

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant