Paris bichonne 30 start-up du tourisme

le
1

La ville de Paris a inauguré ce mardi le premier incubateur dédiée à l'innovation touristique. Les bureaux accueillent une trentaine de sociétés qui regorgent d'idées pour satisfaire les touristes.

Du côté de la Mairie de Paris, on n'hésite pas à présenter l'inauguration du Welcome City Lab qui s'est tenue ce mardi comme une «première mondiale». Il est vrai que si la région Ile-de-France dispose déjà d'une quinzaine de ces incubateurs destinés à accompagner le développement de ces jeunes sociétés, celui-ci est la première structure destinée au tourisme. Sur près de 1.000 m2, 27 entreprises innovantes sont désormais accueillies pour un an, avant de pouvoir prétendre être encore suivies pendant deux ans d'ans d'autres sites, plus grands, de la région.

«Si nous voulons conserver notre place de leader mondial dans l'accueil des touristes, une activité économique majeure pour Paris, il faut miser sur ce genre d'approche, souligne la maire de Paris, Anne Hidalgo. Et ce qui est intéressant avec ces start-ups, c'est qu'elle partent toutes des attentes des usagers.» Une façon de rappeler que malgré les succès en termes de fréquentation, il est urgent de soigner l'accueil des visiteurs pour aller au-delà du côté «bougon et râleur» des Parisiens.

18000 euros par an

Les 27 sociétés retenues pour cette première promotion ont été sélectionnées parmi 170 dossiers. «Ces porteurs de projet nous ont tous décrit leurs difficultés à rencontrer les professionnels du tourisme pour mieux cerner leurs attentes», souligne Laurent Queige, délégué général du Welcome City Lab, d'où l'intérêt d'un lieu comme celui-ci. Moyennant 18.000 euros par an pris en charge par Paris Innovation Amorçage, les entreprises retenue bénéficient de l'hébergement, d'un coaching (marketing, fiscalité, recrutement...), de conférences à thème avec des professionnels ainsi que du soutien de grands partenaires: Air France, Galeries Lafayette ou Aéroports de Paris.

Fourmillant d'idées, cette première promotion réunit aussi bien des entreprises très technologiques que des services innovants mais bien plus traditionnels. On y retrouve plusieurs sociétés surfant sur le succès de l'économie collaborative. C'est le cas de Sejourning, qui reprend la recette à succès d'Airbnb en l'accommodant à la sauce française (offre exclusivement tricolore, factures avec TVA, paiement de la taxe de séjour). De son côté Bnbsitter propose ses services aux propriétaires qui louent leur résidence principale pendant leur absence en s'occupant du ménage et de la gestion des clés. Et pour ceux qui effectuent des voyages complexes vers des destinations lointaines, Darjeelin propose les services de ses «flight hackers». Ces spécialistes des réservations de billet d'avion se rémunèrent en prélevant une partie de l'économie qu'il font réaliser à leur client par rapport aux meilleurs prix publics.

Théâtre surtitré en anglais

Mais tout ne se passe pas en ligne au Welcome City Lab. On y retrouve également Theatre in Paris, une société qui propose à une clientèle anglophone de profiter de la scène culturelle et surtout théâtrale de Paris. Comment? En installant dans des salles partenaires des panneaux au-dessus de la scène pour sur-titrer la pièce en anglais, voire en privatisant la scène pour y concocter après la pièce un repas assuré par un grand chef. Plus simple encore mais tout aussi séduisant, Marin d'eau douce propose des location de bateaux électrique sans permis pour partir à la découverte du bassin de la Villette, du canal de l'Ourcq ou du canal Saint-Martin, à l'heure ou à la journée. Il y a fort à parier que cette première sélection abritera au moins l'une ou l'autre pépite.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lhonderm le mercredi 10 sept 2014 à 11:08

    Ridicule. Les parisiens n'ont pas le droit de louer un appart à la semaine. Faudrait déjà commencer par libérer les initiatives personnelles, au lieu de tout brider. quand 2 ou 3 de ces startup vont bien marcher, on va faire des lois et des arrêtés pour les brider.