Paris avant Haussmann, l'inventaire des immeubles démolis

le
0
Durant trois ans, des architectes ont minutieusement dessiné les maisons et immeubles allant être rasés sous le Second Empire. Cet ensemble de relevés est publié pour la toute première fois.

Près d'un millier d'édifices ont été répertoriés puis minutieusement dessinés. Ici des immeubles situés entre le 167 et le 175 de la rue Saint-Honoré.
Près d'un millier d'édifices ont été répertoriés puis minutieusement dessinés. Ici des immeubles situés entre le 167 et le 175 de la rue Saint-Honoré.

Près d'un millier d'édifices ont été répertoriés puis minutieusement dessinés. Ici des immeubles situés entre le 167 et le 175 de la rue Saint-Honoré.

C'est un objet littéraire non identifié. Un livre presque sans parole où défilent des façades, crayonnées sur du papier jauni. Dans Paris pour mémoire*, l'historien Pierre Pinon exhume, pour la première fois, les dessins des immeubles et maisons démolies par le baron Haussmann sous le Second Empire. Un témoignage inédit de la physionomie d'un Paris pré-haussmannien, où, contrairement à ce que l'on pourrait croire, l'architecture médiévale ne prédomine pas, déjà remplacée par des constructions datant des XVIIe et XVIIIe siècles.

«Ce qui nous a intéressés, c'est l'aspect documentaire de ce livre, affirme François Besse, le directeur des Éditions Parigramme qui publient l'ouvrage. Et puis aussi cette volonté étonnante pour une administration de faire un relevé méticuleux, durant trois longues

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant