Paris : au PS, Le Guen laisse le champ libre à Hidalgo

le
0
La ténacité de la première adjointe de Paris a fini par porter ses fruits : Anne Hidalgo sera la seule candidate du PS pour la Mairie de Paris.

Il en a fallu, de la constance, pour Anne Hidalgo. Début février, elle avait assisté au défilé du Nouvel An chinois au côté de Jean-Marie Le Guen, député de Paris. Il y a moins d'un mois, elle rencontrait à sa demande le député du XIIIe en compagnie de plusieurs élus parisiens. «Ils ont parlé du Grand Paris, du logement des classes moyennes, des questions de santé. C'était une discussion de fond et les points de vue étaient convergents», confie Jean-Louis Missika, proche d'Anne Hidalgo, qui assistait à la rencontre. Puis Hidalgo et Le Guen se sont vus en tête à tête. Il y a aussi eu un rendez-vous de Le Guen à l'Élysée avec François Hollande.

La ténacité de la première adjointe de Paris, candidate déclarée à la succession de Bertrand Delanoë, et l'amicale pression du président de la République ont fini par porter...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant