Paris attentif à l'emploi après le rachat de Nobert Dentressangle

le
6
LE GOUVERNEMENT ATTENTIF À L'EMPLOI APRÈS LE RACHAT DU TRANSPORTEUR NORBERT DENTRESSANGLE
LE GOUVERNEMENT ATTENTIF À L'EMPLOI APRÈS LE RACHAT DU TRANSPORTEUR NORBERT DENTRESSANGLE

PARIS (Reuters) - Les autorités françaises seront attentives aux conditions de reprise de la société de transport Norbert Dentressangle par un groupe américain, notamment en matière d'emploi, a dit mercredi le porte-parole du gouvernement.

XPO Logistics a lancé une offre de 3,24 milliards d'euros (3,53 milliards de dollars) sur le groupe lyonnais, au prix de 217,5 euros par action.

L'entreprise américaine dit s'engager à ne pas réduire le nombre d'employés de la société française pendant au moins 18 mois à compter de la conclusion de la transaction.

"Nous, on est sensibles à deux choses : le maintien de l'emploi et le maintien des sièges sociaux", a réagi le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, lors du compte rendu du conseil des ministres.

"Si les Américains ont choisi la France et cette entreprise pour avoir un développement à l'échelle européenne, c'est qu'il y a des raisons", a-t-il ajouté.

La direction française du groupe de transports s'est voulue rassurante pour l'avenir, en réponse aux inquiétudes exprimées par une partie des salariés.

"Mon engagement, c'est de continuer à faire ce que je sais faire. Ça fait 20 ans que je suis dans cette entreprise à savoir la développer, l'adapter, et c'est ça qui garantit les emplois en France", a déclaré sur RTL Hervé Montjotin, président du directoire de Norbert Dentressangle.

Selon lui, un millier d'emplois vont être créés en France.

"La garantie pour l'emploi en France est gigantesque parce que XPO achète une entreprise qui va bien et une entreprise qui se développe", a-t-il souligné.

Spécialiste de la logistique, du transport et de l'affrètement, la société Norbert Dentressangle compte 662 sites et 42.350 collaborateurs.

La transaction permettra, selon XPO Logistics, la création d'un des dix premiers groupes mondiaux en logistique en termes de chiffre d'affaires.

(Elizabeth Pineau, édité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jcabaret le mercredi 29 avr 2015 à 16:16

    Le gouvernement n'a rien à voir avec cette vente. Les enfants de Norbert ne voulaient pas prendre la succession. En revanche un américain est d'accord. Si d'autres étaient interessés à la reprise, il fallait aligner le capital.

  • NYORKER le mercredi 29 avr 2015 à 15:33

    D'entrée de jeux , ils garantissent l'emploi que pour 18 mois !!! ça sent bientôt la liquidation comme chez Mory et autres , MAIS le gouvernement reste attentif...

  • puck le mercredi 29 avr 2015 à 15:11

    j'aime bien la garantie du maintien de l'emploi pendant 18 mois, c'est juste la durée nécessaire pour préparer les plans de licenciement.

  • M4709037 le mercredi 29 avr 2015 à 15:10

    attentif à l'emploi : cette formule ressort à chaque fois, pour être oubliée ensuite. De la pure com.

  • jyth01 le mercredi 29 avr 2015 à 15:07

    Ah bon ? seulement "attentifs", comme pour le chômage? et il prend un air très sérieux pour qualifier un état immobile que 80% des Français ont observé depuis 2012? le seul moment où ils ont un peu bougé ça a été pour défaire les choses intelligentes lancées par Sarko, comme les heures sup défiscalisées ou la tva sociale etc...

  • jeepinv le mercredi 29 avr 2015 à 14:43

    Les socialistes vont peut être comprendre un jour les limites du capitalisme sans capital. A force de maltraiter les actionnaires français, tout est vendu à des étrangers qui n'ont pas pour vocation de plaire à Monsieur Hollande.