Paris/Attentats-Le leader d'Eagles of Death Metal s'excuse pour des propos

le , mis à jour à 04:22
0
    13 mars (Reuters) - Le chef de file du groupe de rock Eagles 
of Death Metal Jesse Hughes s'est excusé pour des propos tenus 
mercredi suggérant que des membres du service de sécurité du 
Bataclan ont pu être au courant de l'attaque contre la salle de 
concert parisienne du 13 novembre, qui a fait 90 morts. 
    Le groupe californien jouait dans le Bataclan au moment de 
l'attaque, la principale d'une série visant ce jour-là des lieux 
de sortie parisiens qui a fait au total 130 morts. 
    Lors d'un entretien diffusé mercredi par Fox Business 
Network, Jesse Hughes a dit avoir appris que six membres des 
service de sécurité ne s'étaient pas présentés au Bataclan le 
jour de l'attaque, ajoutant qu'"il semble plutôt évident qu'ils 
avaient une raison de ne pas se présenter (au travail)". 
    Les propriétaires du Bataclan ont contesté ces suggestions 
faites par Jesse Hughes, disant dans un communiqué que le 
musicien avait lancé "de très graves accusations diffamatoires" 
alors même que "tous les témoignages recueillis à ce jour 
démontrent le professionnalisme et le courage" des équipes de 
sécurité. 
    Sur la page Facebook d'Eagles of Death Metal, Jesse Hughes 
s'est ensuite excusé pour ses propos. 
    "En toute humilité, je demande le pardon du peuple de 
France, celui du personnel et des équipes de sécurité du 
Bataclan, des fans, de ma famille, de mes amis et de toute 
personne blesssée ou offensée par les accusations absurdes 
proférées lors de mon interview à Fox Business Channel." 
    Il ajouee que les accusations étaient "infondées, ajoutant 
qu'il était sujet aux cauchemars depuis les attentats. 
 
 (Alex Dobuzinskis, Benoit Van Overstraeten pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant