Paris attend 11 milliards du "choc de simplification" d'ici 2017

le
11

PARIS, 30 octobre (Reuters) - Le gouvernement français attend 11 milliards d'euros de gains pour l'économie d'ici 2017 du choc de simplification lancé il y a 18 mois et dont une nouvelle salve de mesures doit être annoncée jeudi par François Hollande. "Grâce aux politiques décidées et mises en oeuvre immédiatement ou progressivement, on arrive au chiffre de 11 milliards d'euros", a déclaré le secrétaire d'Etat à la Simplification, Thierry Mandon, lors d'un séminaire qui a réuni à l'Elysée une dizaine de ministres pour faire le bilan des mesures déjà engagées et préparer celles à venir. La déclaration sociale nominative, un dispositif en cours d'expérimentation et qui permet d'automatiser, via la feuille de paie, les déclarations aux organismes sociaux, devrait permettre 1,6 milliard d'euros d'économies pour les entreprises lors de la première année de sa généralisation en 2016. Le gouvernement estime aussi être à l'origine d'une "révolution" avec la mise en oeuvre à travers l'administration du principe selon lequel le silence vaut accord. A partir du 12 novembre 2014, les entreprises et les particuliers pourront partir du principe que, sauf réponse négative de l'administration, leur démarche a été acceptée. D'autres mesures emblématiques sont en cours de réalisation comme la réduction à six du nombre de rubriques à afficher sur la feuille de paie, la délivrance en cinq mois maximum des permis de construire, ou le principe de n'adopter une nouvelle norme que si une existante est supprimée. "L'objectif, c'est de montrer que "la simplification n'est pas qu'un slogan", dit-on dans l'entourage du président. Le scepticisme qui accueille ce chantier est expliqué par ses détracteurs par les nouvelles contraintes créées par la loi sur le logement ou l'incapacité du gouvernement à supprimer des centaines de taxes jugées peu productives. "Beaucoup de taxes, cela fait quand même un peu d'argent, on va au rythme que le budget nous permet de le faire", explique une source gouvernementale. L'extension de la durée de validité de la carte nationale d'identité de 10 à 15 ans a aussi connu quelques ratés avec des passagers français bloqués dans certains aéroports où les personnels n'étaient pas au courant de la mesure. Outre les mesures destinées aux entreprises et annoncées ce jeudi, le gouvernement doit aussi présenter mercredi prochain en conseil des ministres une cinquantaine de mesures pour faciliter la vie des particuliers. (Julien Ponthus, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le jeudi 30 oct 2014 à 13:44

    On mélange tout : les économies dans le privé qui réduisent le PIB et les économies qui devraient être de l'austérité et qui n'en sont pas : on ne réduit pas le train de vie de l'Etat. Dans tous les cas, le % de déficit est toujours rapporté à un PIB en baisse : on génère la décroissance et on réduit le déficit d'autant, en maintenant le train de vie de l'Etat. 6 députés par départements et plus de 3 sénateurs! DU BALAI!

  • fbordach le jeudi 30 oct 2014 à 11:54

    Ouarf, encore une promesse pour 2017... Vu leur compétence et les résultats depuis 2012, c'est fini le chéque en blanc!

  • tropfort le jeudi 30 oct 2014 à 11:52

    T'as 3 mecs qui se bougent : Valls, Macron, Mandon. Tous les autres leur pourrissent la planche. Ils appellent ça la synthèse...

  • tropfort le jeudi 30 oct 2014 à 11:51

    Paris attend... c'est tout.

  • jbellet le jeudi 30 oct 2014 à 11:40

    ils nous prennent vraiment pour des billes

  • frk987 le jeudi 30 oct 2014 à 11:05

    Non Jog58, ils ne sont pas tordus mais simplistes dans une optique d'avant 1914. C'est là tout leur problème, le monde évolue et le PS reste identique à lui-même depuis un siècle.

  • M931269 le jeudi 30 oct 2014 à 11:04

    Ce ne sont que des des effets d'annonces , depuis 2 ans et demi c'est ainsi .....sans vraie suite !S'attaquer aux normes est un travail TITANESQUE .....mais il est vrai que aucuns de nos politiques n'a travaillé dans le privé !:

  • JOG58 le jeudi 30 oct 2014 à 11:03

    les socialos capable de simplification...il faudrait qu'ils soient moins tordus...

  • M8252219 le jeudi 30 oct 2014 à 11:02

    Quand on voit toutes les promesses faites depuis 3 ans et la progression régulière du déficit français qui ne fait que monter: ATTENDRE ET VOIR AVANT DE PRÉTENDRE À UNE AMÉLIORATION ET DE COMBIEN.Ce qui n'a pas été fait:suppression des statuts spéciaux, suppression du sénat,réduction du nombre de parlementaires et plafonnement de leurs indemnités et fiscalisation,réduction du nombre de hauts fonctionnaires et de fonctionnaires

  • frk987 le jeudi 30 oct 2014 à 10:59

    Ils deviendront crédibles à 200 MDs d'euros.....