Paris : Anne Hidalgo contre le bio ?

le
0
Florence Berthout s'insurge d'une réforme de la restauration scolaire qui, selon elle, est aux antipodes des engagements écologiques proclamés par Anne Hidalgo. (Photo d'illustration.)
Florence Berthout s'insurge d'une réforme de la restauration scolaire qui, selon elle, est aux antipodes des engagements écologiques proclamés par Anne Hidalgo. (Photo d'illustration.)

Dans une lettre ouverte adressée à la maire de Paris, Florence Berthout, maire LR du 5e et soutien de Bruno Le Maire, regrette le choix de l'Hôtel de Ville de confier l'élaboration des menus scolaires à des sociétés industrielles, diminuant ainsi la part du bio dans certains arrondissements.

Madame la maire,

Vous avez fait de l'écologie un des grands défis de votre mandat, réaffirmant dès votre élection à la mairie de Paris : « Je veillerai comme maire à ce que chaque avancée nouvelle soit une avancée universelle. C'est dans le même esprit que nous relèverons le défi écologique en redonnant à la nature toute sa place. Il en va de l'avenir de Paris comme de l'avenir de l'humanité et de l'avenir de notre planète. Il en va de notre santé comme de notre sécurité et de notre responsabilité. Je ne conçois pas le progrès de notre ville en dehors d'une vraie transition énergétique et environnementale. »

Ce défi, vous avez invité tous les Parisiens à le relever avec vous, particulièrement en abandonnant leur voiture pour lutter contre la pollution, mais aussi en adoptant de bonnes pratiques dans de nombreux domaines. Vous l'avez fait dans l'intérêt général et dans un esprit démocratique affiché, notamment pour la mise en oeuvre de votre politique environnementale, et je vous cite à nouveau : « L'instauration de nouveaux outils de participation des citoyens à la vie de la collectivité est...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant