Paris: affaissement brutal des gains de la matinée.

le
2

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a été victime vers 12H45 d'un soudain 'décrochage' qui a réduit les gains du CAC40 des 3/4 (rechute de 4.370 vers 4.330) en quelques minutes, avant que le marché se stabilise autour de +0,33% (vers 4.336Pts).

Les causes de ce 'trou d'air' ne sont pas évidentes pour tout le monde: la soudaineté du repli donnerait à penser que le marché à sanctionné une 'mauvaise nouvelle' mais le fil de l'actualité ne recèle aucune dépêche susceptible de plomber la tendance.

Ailleurs en Europe, Londres grappille +0,25% et Francfort gagne 0,45%. L'indice paneuropéen Euro STOXX 50 progresse pour sa part de 0,7% contre +1,6% à l'heure du déjeuner.

Milan surperforme largement l'E-Stoxx50 avec +1,4%, Madrid affiche encore +1,1%.

Ni le pétrole, ni l'Euro n'ont enregistré de variations singulières dans l'intervalle: la remontée du $ vers 1,1370/E est même plutôt favorable, quand au baril, il ne bouge pas (43,35$ sur le NYMEX).

'Il faut qu'on arrive à se maintenir au-dessus des 40 dollars pour éviter une nouvelle tempête', prévient un trader. 'Cela permettrait aux investisseurs de pouvoir souffler pendant encore quelque temps', ajoute-t-il.

Hier, Wall Street avait entamé la semaine par une séance peu dynamique (-0,2% sur le 'Dow', +0,3% sur le Nasdaq grâce aux 'pharmas') sur fond de consolidation du pétrole et faute de statistiques pour animer les échanges.

Du côté des valeurs parisiennes, la cotation de Saft a repris ce matin sur un gain de 40,5% à plus de 37E après le dépôt de l'OPA de Total formulée à un prix de 36,5 euros par titre.

LVMH s'adjuge 2,5% alors que les analystes d'Exane ont décidé de relever à 'surperformance' leur opinion sur la valeur.

Le secteur 'auto' participe largement à la bonne tenue du CAC40 avec +2% sur Renault et Valeo puis +3% sur Peugeot.

Les résultats trimestriels mal accueillis de Natixis (-8%), Europcar (-3%) et Nokia (-2,3%, suite à une perte de -513MnsE) pèsent néanmoins sur la tendance, au même titre que quelques commentaires d'analystes défavorables sur Vallourec (-2%).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5441845 il y a 7 mois

    Ah bon, ça va pas mieux!

  • M7188146 il y a 7 mois

    si en plus vous n'avez plus d'arguments pour justifier les baisses,on peut déjà se faire du souci