Paris: à la relance après les mesures de la BoE.

le
0

(CercleFinance.com) - Après 3 séances consécutives de baisse, la Bourse de Paris retrouve des couleurs, entre rachats à bon compte et surtout la réduction du taux directeur de la Bank of England.

Vers 13h30, le CAC 40 engrange près de 0,8% à 4.355 points.

A l'issue de la réunion de son comité de politique monétaire, la Banque d'Angleterre (BoE) a donc décidé, comme attendu et à l'unanimité, d'abaisser son taux directeur de 25 points de base à 0,25%, un plus bas historique.

Plus surprenant, l'institution monétaire a décidé de gonfler son programme de rachats d'actifs pour le porter de 375 milliards de livres précédemment à 435 milliards, une décision votée par une majorité de 6 voix contre 3.

Enfin, la BoE va racheter pour 10 milliards de livres d'obligations d'entreprises non financières à note de crédit 'investissement', une décision votée par 8 voix contre 1.

Ces mesures constituent évidemment une réponse à la décision britannique de sortir de l'Union européenne (UE), décision aux conséquences économiques encore difficiles à déterminer à ce stade, un peu plus d'un mois après le scrutin.

Au chapitre des indicateurs, le marché doit prendre connaissance tout à l'heure des traditionnels chiffres hebdomadaires du chômage outre-Atlantique et des commandes à l'industrie en juin, alors que les chiffres de l'emploi américain pour juillet seront connus demain.

Sur le front microéconomique, Bic avance de 4,9% et domine le SBF 120 malgré l'annonce d'un recul de 20,6% en données publiées du bénéfice net part du groupe à fin juin. Le groupe prévoit en revanche une hausse d'environ 5% de son chiffre d'affaires annuel à base comparable. Hors fortes perturbations économiques ou fluctuations des devises, la marge d'exploitation normalisée devrait, elle, décroître entre 100 et 150 points de base.

Vicat prend pour sa part 3,4% à la faveur de comptes semestriels marqués par une forte progression de la rentabilité du cimentier, en sus de prévisions encourageantes.

Les financières continuent en outre à relever la tête et réalisent un véritable tir groupé, avec Société Générale (+3,4%), Crédit Agricole (+3,1%), AXA et BNP Paribas (+2,2%) au 4 premières places de l'indice phare.

Douche froide en revanche pour Nokia (-3,7%), bon dernier du CAC 40 dans le sillage de l'annonce d'une division par 2 du bénéfice net non-IFRS de l'équipementier télécoms.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant