Paris, 15 h 45, 41°C sur le bitume

le , mis à jour à 13:04
2
Paris, 15 h 45, 41°C sur le bitume
Paris, 15 h 45, 41°C sur le bitume

On n'avait pas connu un 24 août aussi chaud à Paris depuis 1918, avec 36,6oC selon les relevés de Météo France. Plongée au cœur de la capitale en cette journée caniculaire.

 

35°C 13h30. Au sous-sol du BHV, les thermomètres alignés en rayon affichent 25°C. On en achète un. « Combien il fait, montrez voir ? » demande la caissière en se penchant sur les graduations. « J'aurais dit plus. Au sous-sol, c'est difficile de se faire à la chaleur. » Dehors, dans une rue de Rivoli plongée dans la torpeur, le mercure grimpe à vue d'œil : il passe de 32 à 33 °C sur le panneau d'information de la mairie de Paris, qui invite à « faire boire les enfants régulièrement avant qu'ils ne le demandent ». Notre instrument de mesure affiche, lui, 35°C. Et il monte.

 

39°C 14h00. Sur le bitume bouillant, les 39°C sur n'empêchent pas Thomas, 32 ans, de pédaler sous le cagnard, dégoulinant sous son casque de vélo. « Au moins quand on roule, ça fait du vent ! » confie-t-il. Il envisage quand même de « chercher une piscine pour la fin d'après-midi », histoire de se rafraîchir.

 

34°C 14h20. Près de Beaubourg, Greg, serveur sur la terrasse de Dame Tartine (34°C à l'ombre), apporte sur les tables « surtout des tartines poulet-crevettes et d'autres au saumon fumé et avec de la crème fraîche », informe-t-il, impeccable dans sa chemise blanche aux manches justes relevées — « Je suis tatoué, je n'ai pas le droit aux manches courtes... et puis ce n'est pas classe », pense-t-il.

 

35° C 14h59. 35 °C à l'ombre. Cynthia et sa fille Aude, deux touristes belges, font le dos rond, assises sur des plots de béton à l'ombre, bouteille vide à la main. « On cherche le frais... En fait, aujourd'hui, on ne fait que boire. Heureusement qu'on est montées à Montmartre hier !  » Christiane, Parisienne de 86 ans, pense au contraire qu'elle serait mieux « en hauteur qu'ici au centre de Paris. Chez ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 8 mois

    une idée délirante de socialos !!!!

  • dotcom1 il y a 8 mois

    Les voies sur berges sont piétonnes depuis un mois, et malgré cela la température ne cesse de grimper. Invoquer le réchauffement climatique pour fermer les voies sur berge est une imposture qui insulte notre intelligence.