Paref : une décote excessive

le
0

(lerevenu.com) - Autour de 43 euros, la foncière ne s'échange que 0,55 fois la valeur de l'actif net réévalué. Celui-ci ressort à 78 euros par action à fin juin, soit une décote de 45%. La défiance est excessive. Mais faut-il s'attendre à une revalorisation rapide ?

La petite foncière, dirigée par Alain Perollaz, président du directoire, est présente à la fois dans l'immobilier commercial et résidentiel (avec un patrimoine détenu en propre de 166 millions d'euros) et la pierre-papier, via sa filiale Paref Gestion (4 SCPI et 2 OPCI gérées pour 638 millions de patrimoine).

Deux éléments pourraient agir en faveur de la foncière détenue à 33,6% par la famille Levy-Lambert. En premier lieu, Paref doit trouver aussi vite que possible un locataire pour le Gaïa, un immeuble de bureaux de 11.000 m2, certifié HQE, qu'elle a fait construire en «blanc», c'est-à-dire sans pré-commercialisation préalable.

Situé à proximité immédiate du quartier d'affaires de la Défense, à l'ouest de Paris, cet immeuble, dont elle détient 50% à travers la société Watford, vient de lui être remis le 18 septembre et pourrait, selon Paref, générer 3,6 millions d'euros de loyers. Soit, sur la base de sa quote-part, près de 10% de ses loyers annuels.

Un autre catalyseur concerne l'évolution de sa dette. Elle représente 45 % du patrimoine réévalué. Un niveau correct mais qui réduit ses marges de man?uvre. Surtout que 2014 marquera une échéance importante avec le remboursement de 11,5 millions d'euros pour les Thermes de Dax. Un refinancement réussi dans de bonnes conditions de taux d'intérêt, même si la foncière assure être d'ores et déjà couverte contre le risque de hausse de taux sur la période 2014/2019, clarifierait le profil de rentabilité. Et profiterait au cours.


On peut se placer afin d'anticiper une réduction de la décote pour viser dans un premier temps 55 euros. Achetez.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant