PAREF : nette amélioration du bénéfice net en 2015

le
0

(AOF) - Paref a enregistré en 2015 un bénéfice net part du groupe de 5,4 millions d’euros contre 1,1 million en 2014. Le groupe immobilier a bénéficié d’une nette amélioration de son résultat financier, passé de -5,4 millions d’euros à -2,9 millions d’euros. « L’évolution du résultat financier est principalement liée à la baisse du coût de l’endettement sur les nouveaux crédits et à la diminution de l’impact des instruments de couverture », a expliqué Paref.

Son résultat brut d'exploitation est en légère baisse à 10 millions d'euros contre 10,7 millions d'euros en 2014.

Les revenus locatifs nets ont atteint 11,8 millions d'euros contre 11,9 millions d'euros en 2014. A périmètre comparable, les loyers hors charges sont en progression de 1,2 %.

Le patrimoine immobilier du groupe Paref, incluant la SCPI Interpierre France pour 39 millions d'euros, consolidée par intégration globale, est valorisé 186 millions d'euros au 31 décembre 2015 (contre 175 millions d'euros à fin décembre 2014) sur la base des expertises.

L'actif net réévalué EPRA "triple net" (incluant la juste valeur de la dette) est ressorti à 78,4 euros par action, contre 73,2 euros par action fin 2014.

Le Directoire proposera à l'assemblée Générale du 18 mai prochain le versement d'un dividende de 3 euros par action, identique à celui versé au titre de l'exercice 2014. Le détachement du coupon interviendra le 31 mai.

Cette année, Paref poursuivra sa politique d'arbitrage d'actifs matures ou devenus inadaptés en fonction des opportunités, en vue de réorienter le portefeuille d'actifs vers des immeubles de bureaux conformes aux nouvelles normes environnementales.

En outre, des cessions partielles de la participation détenue dans la SCPI Interpierre France (contrôlée par Paref à 36 % au 31 décembre 2015) pourront également être effectuées progressivement, cette SCPI ayant dorénavant atteint une taille et un niveau de collecte très satisfaisants.

Les investissements en réemploi des fonds viseront en priorité des actifs de rendement présentant un potentiel de valorisation, à l'image de ceux réalisés sur Levallois et Gentilly.

En outre, des co-investissements ou des participations minoritaires dans des OPCI institutionnels gérés par Paref Gestion seront étudiés. Paref pourrait apporter comme contribution à ces véhicules certains des immeubles détenus en portefeuille.

Enfin Paref poursuivra la politique active de montée en gamme du patrimoine en menant une campagne de travaux pour améliorer la performance énergétique de ses actifs, à l'image du processus engagé sur les immeubles de Levallois et de Pantin.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant