Paré pour Wall Street, Alibaba veut défier les géants de l'internet mondial

le
0
Paré pour Wall Street, Alibaba veut défier les géants de l'internet mondial
Paré pour Wall Street, Alibaba veut défier les géants de l'internet mondial

Jack Ma, fondateur du numéro un chinois du commerce en ligne Alibaba, entend rivaliser ouvertement avec les géants de l'internet dans le monde: son nouveau défi, alors que le groupe se prépare à faire une entrée en fanfare à la Bourse de New York.Dans un mémo envoyé aux employés d'Alibaba, quelques minutes avant l'enregistrement mardi de son projet de cotation auprès du gendarme boursier américain (SEC), M. Ma a décrit Wall Street comme "une station pour faire le plein d'essence" en vue d'ambitieux développements futurs.Le groupe chinois est souvent décrit comme un hybride entre les sociétés américaines Amazon et eBay, également parties de la vente sur internet avant de diversifier leurs activités.Son projet présenté à la SEC mentionne un volume indicatif de levée de fonds d'un milliard de dollars; mais les analystes s'attendent à un volume final pouvant atteindre une quinzaine de milliards de dollars -- ce qui en ferait l'une des plus grosses introductions en Bourse de l'histoire.Et l'atypique Jack Ma, ancien professeur d'anglais qui créa Alibaba en 1999 avec un financement de 60.000 dollars seulement, ne cache pas son appétit pantagruélique. - "102 ans" - "Il y a quinze ans, les fondateurs d'Alibaba étaient déterminés à lancer une firme internet de conception chinoise et de dimension mondiale, avec l'ambition qu'elle devienne l'un des 10 plus grands groupes web dans le monde", a-t-il insisté dans ce même mémo.Il s'agissait d'établir "une entreprise qui existerait pendant 102 ans", soit une durée de vie s'étendant sur trois siècles distincts, a ajouté M. Ma dans ce texte abondamment reproduit mercredi par des médias chinois, dont le respecté magazine économique Caijing.Parfois surnommé le "Steve Jobs" chinois pour ses qualités d'entrepreneur visionnaire, Jack Ma s'est retiré l'an dernier de la direction opérationnelle d'Alibaba mais conserve le poste de président, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant