Paradis fiscaux : la France mène l'offensive au G20

le
0
À la réunion du G20, à Washington, le ministre des Finances, Pierre Moscovici, va plaider pour un nouveau « standard mondial ».

Il y a des priorités françaises qui ignorent l'alternance politique. Tel est le cas de la lutte contre les paradis fiscaux, priorité de la France de Nicolas Sarkozy au G20 en 2009, et de la France de François Hollande en 2013. L'affaire Cahuzac et les révélations sur «Offshore Leaks» ont servi de détonateur politique, dans un climat de disette fiscale en Europe. Pour la France, l'évasion fiscale représente un manque à gagner de quelque 50 milliards d'euros par an, soit l'équivalent des recettes de l'impôt sur les sociétés…

À la réunion du G20 des ministres des Finances à Washington, c'est Pierre Moscovici qui mènera l'offensive, au nom de la France. Avec un objectif ambitieux: imposer l'échange automatique d'informations au niveau mondial, donc bien au-delà des pays de l'OCDE. «Nous voulons instaurer un nouveau standard mo...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant