Par désespoir, le père a poussé sa famille au suicide

le
0
François P., 57 ans, a été mis en examen pour «empoisonnement» et «provocation au suicide» sur ses deux enfants, retrouvés morts, avec leur mère, à Neuilly le 8 décembre dernier. Il aurait agi ainsi car il ne supportait plus sa situation financière.

Sans réelle surprise, François P., 57 ans, a été mis en examen pour «empoisonnement», «empoisonnement sur personne vulnérable» et «provocation au suicide», dans le cadre de l'enquête sur le drame de Neuilly, qui a coûté la vie à trois membres d'une même famille, révèle mercredi RTL. Il a été laissé en liberté sous contrôle judiciaire. Le parquet de Nanterre, qui réclamait sa détention, a fait appel.

Si dans un premier temps la thèse d'un suicide collectif avait été avancé, rapidement, les soupçons s'étaient tournés vers le père, seul survivant du drame. Selon les conclusions de l'enquête, il aurait agi ainsi, en accord avec sa femme, car il ne supportait plus sa situation financière. Des lettres d'adieu retrouvés par les enquêteurs attestaient de leur «mal-être» commun.

Le 23 décembre, le parquet de Nanterre décidait donc d'ouvrir une information judiciaire. Mais contre X. L'état de santé de François P., qui venait tout juste de sortir du c

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant