Paquet de lait : les producteurs français mitigés

le
0
L'accord sur le paquet de lait annoncé par les députés européens au début du mois a été approuvé mardi 13 décembre par les Etats membres de l'Union Européenne. Les réactions des syndicats français ne se sont pas fait attendre. Dans un communiqué, la Confédération agricole assure qu'il s'agit "du pire scénario pour les producteurs français" et que l'Europe n'a pas réussi à harmoniser son marché puisque la contractualisation sera facultative selon les Etats membres. En revanche, la fédération nationale des coopératives laitières (FNCL) est satisfaite de cet accord qui va "permettre un nécessaire rééquilibrage entre les acteurs" mais a tenu à préciser qu'il ne s'agit que d'une étape vers la régulation des marchés laitiers. Elle estime qu'il faudra aussi pouvoir gérer l'augmentation des volumes attendue à la fin des quotas laitiers prévue pour 2015 et savoir limiter l'impact de la volatilité des cours internationaux. Pour rappel, le paquet de lait est un accord permettant de rendre obligatoires les contrats entre producteurs et transformateurs laitiers pour les Etats qui le souhaitent. (voir "L'Union européenne prépare un accord sur les prix du lait"/Commodesk/ 07/12). Le projet de loi sera soumis en 2012 au Parlement européen.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant